Algérie EAU

PRÉPARATIFS DU SOMMET ARABE D’ALGER : L’Algérie se concerte avec les EAU

L’Algérie, qui mise à recoller les morceaux des pays membres de l’organisation, lors de la prochaine réunion du Sommet arabe d’Alger souhaité par l’autorité du président Tebboune « rassembleur », continue d’ici là le travail de concertation pour bien ce faire. Ce n’est pas une fin en soi, mais, et comme annoncé d’emblée par Alger, il s’agit de recentrer les efforts arabes sur la question palestinienne, « mère de toutes les causes justes », et d’admettre en commun le retour de la Syrie dans l’organisation. Une tâche qui n’est pas de tout repos à considérer le retournement de situation en présence, dont il y a lieu de citer les pays arabes qui ont normalisé leurs relations avec l’entité sioniste. Mais, pas non plus une mission impossible, et l’Algérie y croit dur comme fer.
Dans la foulée de ces concertations tous azimuts, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est rendu aux Emirats arabes unis, où, il s’est entretenu, hier, avec son altesse Cheikh Mansour Ben Zayed, vice-Premier ministre, ministre des Affaires présidentielles émirati. Une visite de travail qu’il effectue en sa qualité d’envoyé personnel du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. «Lamamra a transmis à son altesse cheikh Mansour Ben Zayed, les salutations fraternelles et sincères du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à son altesse Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane et à tous les membres de la famille Al Zayed, et lui a remis une lettre du président de la République à son homologue, son frère le chef de l’État émirati », pouvait-on lire ainsi dans un communiqué du MAE.
Selon la même source, « Les entretiens qui se sont déroulés dans un climat de fraternité et de convergence de vues, ont permis de réaffirmer la forte volonté des deux parties de poursuivre les efforts communs pour promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine économique et consacrer les traditions de concertation politique à travers l’intensification des visites entre les deux parties », précisant que les deux parties ont échangé leurs points de vues sur le développement de la situation régionale et celle prévalant dans le monde arabe. Autrement, la question centrale objet de la visite de Lamamra qu’est les préparatifs du Sommet arabe prévu à Alger.
Chemin faisant, son altesse Cheikh Mansour Ben Zayed a salué « les efforts laborieux de l’Algérie et son approche raisonnable pour assurer le succès de ce rendez-vous important et unifier les rangs arabes », ajoute la même source. À ce propos, les deux parties ont convenu, d’ « intensifier la coordination bilatérale et multilatérale au sein de la Ligue arabe pour lancer un processus préparatoire à même de conférer à l’action arabe commune davantage d’efficacité et de crédibilité ». Enfin, les deux responsables algérien et émirati ont réaffirmé l’intérêt qu’accordent les dirigeants des deux pays à « la consolidation des liens de fraternité et de coopération entre les deux pays et peuples frères ».
F. Guellil