Premiere sortie ratée à Rio : Les Verts piégés par leur portier

On s’attendait à mieux de la part de la sélection olympique algérienne pour son entrée en lice dans les JO de 2016, d’autant qu’elle affrontait le Honduras, l’équipe la moins difficile du groupe D, composé également de l’Argentine et du Portugal.

A l’arrivée, les poulains de Pierre-André Schürmann se sont inclinés sur le score de 3 à 2.Les Algériens ont eu du mal à entrer dans leur match en première période. Crispés probablement par l’enjeu, ils ont rapidement cédé, puisque les Honduriens ont trouvé le chemin des filets dès la 12’, avant d’aggraver la marque à la demi-heure du jeu, suite à une faute d’appréciation du gardien Chaâl.En deuxième période, les Verts sont revenus avec de meilleures intentions, ils ont logiquement réduit la marque à la 68’ par Bendebka. Ils ont failli même niveler le score, mais une nouvelle bévue de Chaâl a permis aux Honduriens d’ajouter un troisième but. Malgré ce coup du sort, Meziane et ses coéquipiers se sont rués de nouveau vers l’attaque. Bounedjah a redonné espoir à nos capés, mais c’était trop tard.Finalement, l’Algérie a été trahie par son dernier rempart. En tout cas, les Verts ont réalisé une superbe deuxième mi-temps. La défection du gardien titulaire Salhi, blessé aux entraînements, leur a malheureusement joué un mauvais tour.Il est clair, qu’il leur sera très difficile de postuler à une qualification au deuxième tour, l’objectif qui leur a été fixé par la FAF. Les deux prochains adversaires seront d’un calibre supérieur. L’Argentine et le Portugal ne sont pas à présenter.Néanmoins, les jeunots algériens refusent de s’avouer vaincus, même si leur buteur, Bounedjah, qui est à sa cinquième réalisations depuis qu’il a rejoint les olympiques, s’est dit abattu à la fin de la partie.
«En toute objectivité, je dirais qu’on ne méritait pas de perdre ce match. Nous étions tout simplement les meilleurs sur le terrain. Je suis vraiment abattu», a déclaré l’ancien joueur de l’USMH, dont le but qu’il a marqué n’a finalement servi à rien.
Hakim S.