Oran

Plus de 180 exposants au prochain salon de l’étudiant «Khotwa» d’Oran

Plus de 180 exposants et près de 90 organismes professionnels prendront part à la 7ème édition du Salon de l’étudiant et des Nouvelles Perspectives «Khotwa», lors de son escale dans la capitale de l’ouest prévue les 26 et 27 février prochain au Centre des conventions d’Oran (CCO), a-t-on appris des organisateurs. Organisée par l’agence de communication «Win Advents gency» cette manifestation verra la participation de quelque 180 exposants et près de 90 organismes professionnels dont de grandes écoles et académies. Quelque 350 formations y seront proposées, a-t-on précisé de même source. Ce salon de référence de l’orientation et de la formation sera itinérant et fera plusieurs étapes : Constantine en premier (19 février), Ouargla (21février), Alger (23-24 février), Oran (26-27 février). Le Salon offrira un espace d’information et de découverte sur les choix d’études, les formations, et les opportunités qui peuvent s’offrir aux visiteurs qui seront orientés dans leurs plans de carrière et leurs projets futurs. Cette édition intervient dans un contexte de changement avec les réformes et les programmes lancés par les ministères de l’Education, et de l’enseignement supérieur et de la recherche et celui de la formation professionnelle, ont souligné les organisateurs.

Pologne : 2,7 tonnes de viande de boeuf malade exportées vers 10 pays
Presque trois tonnes de viande de bovins malades illégalement abattus en Pologne ont été exportées dans dix pays, a indiqué jeudi l’Inspection vétérinaire polonaise, après que le parquet eut ouvert une enquête sur cette affaire. « 2,7 tonnes ont été vendues à des pays membres de l’UE » (Finlande, Hongrie, Estonie, Roumanie, Suède, France, Espagne, Lituanie, Portugal et Slovaquie), a déclaré à la presse le responsable des services vétérinaires polonais, Pawel Niemczuk. « Les listes de distribution sont établies et la marchandise est retirée par l’entreprise qui l’a envoyée », a-t-il ajouté, précisant que la viande était rapidement retirée du commerce, et que certains pays l’avaient déjà détruit.

Ouganda : saisie d’ivoire et d’écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
Les autorités ougandaises ont annoncé jeudi la saisie de plus de 700 pièces d’ivoire et des centaines d’écailles de pangolin dissimulées dans des troncs d’arbre ainsi que l’arrestation de deux Vietnamiens dans cette affaire. Des agents de l’autorité fiscale ougandaise (URA) ont repéré trois conteneurs suspects lors de leur entrée dans le pays depuis le Soudan du Sud, et les ont suivis jusqu’à un entrepôt dans la capitale, Kampala, où ils ont saisi leur contenu et arrêté deux Vietnamiens. « Dans un seul conteneur, il y avait plus de 700 morceaux d’ivoire et plus de 200 écailles de pangolin », a déclaré Vincent Seruma, porte-parole de l’URA. « Nous nous attendons à retrouver des milliers d’écailles ». « Les troncs étaient creux et avaient été remplis d’ivoire et d’écailles de pangolin. Ils avaient ensuite été scellés avec des tonnes de cire ». Les autorités ougandaises pensent que les trois conteneurs avaient commencé leur voyage en République démocratique du Congo (RDC). « Ces énormes cargaisons viennent souvent de RDC ou de Centrafrique, à la faveur de l’anarchie qui y règne, et la contrebande qui passe par l’Ouganda est élevée ». L’URA a précisé sur Twitter que les deux Vietnamiens arrêtés seraient poursuivis notamment pour non-déclaration de marchandises illégales. La valeur de la cargaison n’a pas été établie. M. Seruma a toutefois rappelé qu’un pangolin vivant retrouvé par les autorités ougandaises en 2018 avait été évalué à 10 000 dollars (8 750 euros).

La marine portugaise saisit 2,5 tonnes de cocaïne dans l’Atlantique
La police portugaise a annoncé jeudi avoir saisi quelque 2,5 tonnes de cocaïne et arrêté 11 personnes à bord d’un remorqueur battant pavillon panaméen au large du Portugal. Dans une opération conjointe de la marine et la force aérienne portugaise, onze hommes, tous Européens et pour la majorité issus des pays de l’Europe de l’Est ont été arrêtés et placés en détention provisoire.
Parti d’un pays non-précisé d’Amérique latine, le remorqueur de haute mer « devait rejoindre le continent européen afin d’y livrer la drogue », a indiqué un communiqué de la police. Il a été détecté mercredi dans les eaux internationales à près de 300 kilomètres (160 milles) des côtes de l’Algarve, région à l’extrême sud du Portugal. La quantité de cocaïne saisie peut avoir « une valeur située entre 100 et 125 millions d’euros selon le marché où elle est vendue au consommateur », a précisé devant la presse le responsable de la lutte antidrogue de la police judiciaire portugaise, Artur Vaz. Les autorités portugaises ont travaillé en collaboration avec le centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants, une agence européenne basée à Lisbonne. Les saisies de drogue sont fréquentes au Portugal, une des portes d’entrée du marché européen par voie maritime. La plus grosse saisie de cocaïne au Portugal, huit tonnes, remonte à 2006.

Près d’un Américain sur deux souffre de maladies cardiovasculaires
Près de la moitié des Américains souffre de maladies cardiovasculaires, une augmentation conséquente par rapport aux années précédentes due principalement à de nouveaux critères de définition de l’hypertension artérielle, a annoncé jeudi l’Association américaine de cardiologie. Selon une étude de l’American Heart Association (AHA) publiée dans la revue Circulation, quelque 121,5 millions d’adultes étaient touchés en 2016 aux États-Unis par « un type de maladie cardiovasculaire ». Les maladies cardiovasculaires comprennent les maladies coronariennes, les insuffisances cardiaques, les accidents cérébraux et l’hypertension artérielle. L’Association américaine de cardiologie et le Collège américain de cardiologie ont abaissé à 130/80 mmHg, au lieu de 140/90 mmHg précédemment, le taux à partir duquel est définie l’hypertension artérielle. Si l’hypertension artérielle n’était pas prise en compte dans les nouvelles statistiques de l’AHA, seuls 9% des adultes américains (24,3 millions en 2016) seraient considérés comme souffrant de maladies cardiovasculaires.

Une météorite est tombée sur l’ouest de Cuba
Une météorite est tombée vendredi sur Cuba, provoquant une forte explosion entendue dans plusieurs localités de la province de Pinar del Rio (ouest), a indiqué un membre de l’Institut national d’astronomie. De nombreux Cubains ont partagé sur les réseaux sociaux des images et des vidéos de la chute de la météorite, vers 14H00 locale (17H00 GMT), accompagnée d’un éclair. Des journalistes de la télévision locale Telepinar ont publié des photos montrant des roches noires, de la taille d’un poing, tombées sur la ville touristique de Viñales. Surpris, des habitants sont sortis dans les rues, a témoigné le vice-président du conseil de l’administration de Vinales, Osmany Mosegui, en précisant qu’aucun blessé n’avait été recensé. «Des pierres sont tombées», a-t-il ajouté, la plus grosse d’entre elles – mesurant entre «20 et 30 centimètres» – «a laissé des traces de son impact» sur une route menant à une attraction touristique de la ville, a-t-il ajouté. Outre Vinales, l’explosion a notamment été entendue dans les localités de Consolacioón del Sur, Minas de Matahambre, et Martinez, a rapporté l’Agence cubaine d’informations (ACN, officielle).