12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Perturbation de l’alimentation en eau potable mardi dans des communes de l’Est d’Alger

L’alimentation en eau potable sera suspendue mardi 29 janvier dans des communes de l’Est d’Alger, a indiqué vendredi un communiqué de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). Dans le cadre du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable, en vue d’améliorer la desserte en eau des communes situées à l’Est d’Alger, la direction de l’hydraulique de la wilaya d’Alger procédera mardi 29 janvier, de 08h à 20h, à des travaux localisés dans la commune de Réghaïa, et ce, dans le cadre du raccordement d’une nouvelle conduite d’adduction, précise le communiqué. Ces travaux entraîneront une suspension de l’alimentation en eau potable dans les communes de Réghaïa, Heraoua, Bordj El Bahri, El Marsa et Ain Taya. La SEAAL précise que la situation se rétablira progressivement durant la nuit de mardi 29 janvier. Un dispositif de citernage sera mis en place afin d’assurer les usages prioritaires (établissements publics et hospitaliers), fait savoir la même source. Par ailleurs, la SEAAL indique que les travaux de réhabilitation qui étaient programmés dans la station de traitement d’eau potable de la commune de Sidi Amar (wilaya de Tipasa) pour la journée du lundi 28 janvier avaient été finalement reportés.

Saisie de 115 kg de kif traité à Tlemcen
Les éléments de la Sûreté de la wilaya de Tlemcen ont procédé, dernièrement, à la saisie d’une quantité de 115 kg de kif traité dans la commune de Sidi Djillali, a indiqué, jeudi, un communiqué de la cellule de communication de ce corps constitué. Suite à des informations parvenues au service régional de lutte contre le trafic de drogue, signalant que des personnes convoyaient une quantité de drogue à partir de la bande frontalière Ouest du pays vers Sidi Djillali, qu’une opération de police a été lancée. Les investigations ont permis d’intercepter un véhicule, au niveau d’un barrage de contrôle, à l’entrée de la localité de Sidi Djillali. Les policiers ont découvert à l’intérieur du véhicule cette quantité de drogue. Le conducteur a été arrêté, a-t-on précisé. Suite à l’enquête, deux autres complices ont été identifiés et arrêtés alors qu’ils se trouvaient à bord d’un véhicule. Les trois suspects, âgés entre 23 et 50 ans, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Sebdou, qui les a placés sous mandat de dépôt.

Distribution d’une aide financière qatarie aux Ghazaouis
Des milliers d’habitants démunis de la bande de Ghaza ont reçu une somme de 100 dollars chacun, samedi, dans le cadre d’une aide financière qatarie de plus de 9 millions de dollars transférée dans l’enclave palestinienne sous blocus israélien depuis plusieurs années, ont rapporté des médias palestiniens. Des centaines d’habitants faisaient la queue devant les bureaux de poste de la bande de Ghaza pour percevoir une aide de 100 dollars chacun.
L’ambassadeur du Qatar à Ghaza, Mohammed al-Emadi, cité par les médias, avait indiqué précédemment que l’argent du Qatar irait aux démunis qui représentent la moitié de la population.
« L’aide accordée par le Qatar aux familles dans le besoin entrera à Ghaza samedi et sera distribuée à 94.000 familles », avait-il précisé. La moitié de l’aide sera distribuée samedi et le reste dimanche, avait-t-il ajouté, précisant que chaque famille recevrait 100 dollars.
Le Qatar a promis une aide de 90 millions de dollars en six tranches mensuelles dans le cadre d’un accord informel conclu en novembre entre le mouvement de résistance palestinien Hamas et Israël, qui a imposé un blocus total au territoire de Ghaza depuis plus d’une décennie. L’aide qatarie était essentiellement destinée à payer les salaires des fonctionnaires du Hamas, mais cinq millions de dollars devaient revenir chaque mois aux plus démunis. Selon les médias, la question de l’acheminement de l’argent qatari a fait l’objet de tensions majeures cette semaine, le Hamas ayant refusé de l’accepter, affirmant qu’Israël cherchait à modifier les conditions de l’accord. Vendredi, l’ambassadeur Mohammed al-Emadi avait indiqué que l’aide de son pays transiterait désormais par l’ONU et serait consacrée à des projets humanitaires dans le territoire palestinien.

Feu dans un navire chypriote au port de Bejaia, pas de victimes
Un navire, battant pavillon chypriote à partiellement pris feu, vendredi en début de matinée, sans faire de dégâts ni victimes, a-t-on appris de la Protection civile. L’incendie, déclaré vers 4h30, dans une aile abritant la cheminée du bâtiment, a vite été maitrisé par la Protection civile, qui pour se faire, a dû déployer de considérables moyens anti-feu et une unité de 60 secouristes. Après avoir défoncé la porte du lieu où se trouvait la cheminée, les sapeurs-pompiers ont attaqué l’incendie avec le concours des secouristes du port, en utilisant plusieurs lances. «L’intervention menée promptement et densément a permis d’éviter la propagation des flammes hors du champ circonscrit et sauvé ainsi toute la cargaison du navire, composée de 6000 tonnes de panneaux de bois en MDF (Medium Density Fiberboard), en provenance d’Espagne», selon la même source. L’opération a duré deux heures et a été clôturée après la sécurisation de tout le site, attenant au quai d’accostage du navire, a-t-on précisé.

La Tunisie plaide pour le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe
La «place naturelle» de la Syrie est au sein de la Ligue arabe, a déclaré samedi le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui, dont le pays accueille le sommet annuel de l’organisation panararabe en mars à Tunis. «La Syrie est un Etat arabe, et sa place naturelle est au sein de la Ligue arabe», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avec son homologue russe Sergueï Lavrov, en tournée au Maghreb. «La question du retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe ne dépend pas de la Tunisie mais de la Ligue arabe. Ce sont les ministres des Affaires étrangères (des pays de la Ligue arabe) qui prendront une décision à ce sujet», a-t-il poursuivi. «Ce qui nous intéresse c’est la stabilité et la sécurité de la Syrie», a conclu le chef de la diplomatie tunisienne. La Syrie avait été suspendue de la Ligue des Etats arabes en novembre 2011 dans la foulée du déclenchement du conflit interne. Les autorités syriennes avaient alors rejeté la décision des chefs de diplomatie arabes la qualifiant d’»illégale et injuste». Fin décembre 2018, plusieurs Etats arabes, notamment l’Irak, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et le Soudan, ont exprimé leurs soutiens au retour de l’un des membres fondateurs de l’organisation panarabe.

Découverte d’un obus datant de l’époque coloniale à Mostaganem
Un obus datant de l’époque coloniale a été découvert par des citoyens, jeudi soir dans la commune d’Aïn Sidi Cherif (Mostaganem), a-t-on appris vendredi, de source sécuritaire. L’obus, d’une longueur de 30 cm, qui a été trouvé dans la périphérie nord de la commune d’Aïn Sidi Cherif (10 km au sud de Mostaganem), non loin du Chemin de Wilaya 49, remonte, selon les premières observations, à l’époque coloniale. La même source a indiqué que la découverte de l’obus est intervenue suite aux chutes de pluies intenses qui ont eu lieu mercredi et jeudi, qui ont provoqué l’érosion des sols. Les éléments de la Gendarmerie nationale et de la sûreté urbaine d’Aïn Sidi Cherif ont procédé au bouclage de la zone en question et ont pris les mesures nécessaires à la protection des citoyens contre cet engin de guerre qui a été remis aux services concernés, indique-t-on indiqué.

Chiffre du jour : 77

La propagation de la grippe porcine dans plusieurs Etats indiens, notamment dans celui du Rajasthan (ouest), donne du fil à retordre aux autorités médicales du comté, avec 77 décès enregistrés sur les quelque 2.500 personnes testées positives à l’épidémie au cours des trois premières semaines de cette année. Le Rajasthan compte à lui seul pour près de 60% des cas. Citant des données publiées par le gouvernement, l’édition en ligne du magazine «India Today» a révélé que 2.572 cas de grippe porcine avaient été enregistrés dans l’ensemble du pays, le Rajasthan affichant à lui seul 1.508 cas et 56 morts entre le 1er et le 24 janvier. L’Etat du Gujarat a enregistré 438 cas et huit décès, suivi de la capitale New Delhi, avec 387 cas mais aucun décès.

Related posts

2023 en passe d’être l’année la plus chaude jamais enregistrée

Redaction

L’huile d’olive d’Ifigha se place sur le marché européen

courrier

Et si Nabil Hemani avait été assassiné…

courrier

Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue à Mostaganem

courrier

Ooredoo donne rendez-vous aux familles et aux supporters au stade du 5-Juillet

courrier

Six personnes d’une même famille décèdent par inhalation de monoxyde de carbone à M’sila

Redaction