ILLUSTRATION PAS DE 11 août

(Pas de) Tehlab

• Merouane B est un Algérien.
• Et alors ?
• C’est aussi un terroriste, affilié au GIA ? ayant partie liée avec les terribles massacres commis en Algérie contre des femmes, des enfants, des gens désarmés. Réfugié en France, ce criminel sanguinaire a été condamné par contumace à la peine capitale.
• Bien fait, et bon débarras.
• Attend, j’en parle parce que la France « subit » ce bonhomme, au demeurant impliqué dans les attentats parisiens de 1995, parce qu’elle lui avait accordé asile, aide et soutien quand c’est nous qui tombions comme des mouches, et que l’occident faisait commerce de cette obscène question du « qui-tue-qui ? »
• Qui sème le vent..
• Cette situation ubuesque prête en effet à sourire.
• Le Merouane a même fait condamner la France, et il ne compte même pas en rester là…. Rien que parce qu’il est assigné à résidence.
• Et de quoi est accusé l’Etat français
• « terreur bureaucratique »
• Elle est bonne celle-là ! un terroriste qui viole les filles, égorge les vieillards, torture les enfants, incendie les maisons,
• Aujourd’hui… terrorisé par la bureaucratie française !
• Dis, tu penses que cd Merouane se gausse de nous ?
• Wana aâreft…
M. A.
N.B : « Merouane B., l’un des plus vieux assignés à résidence de France, a été placé en garde à vue ce mardi 4 août sans raison apparente pour son avocat, qui va assigner l’Etat pour « faute lourde », rapporte la presse hexagonale dans son édition de la veille.