APN

PARLEMENT NATIONAL : C’est parti, demain, pour la 9e législature

Au-delà d’entamer sa mission législative, le Parlement national, dans sa neuvième législature, est à même de booster la scène politique en cette fin d’été tumultueuse prélude à la rentrée sociale.
Ainsi, la session ordinaire du Parlement national sous ses deux chambres s’ouvrira demain conformément à l’article 138 de la Constitution et à l’article 05 de la loi organique 16-12 fixant l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation, ainsi que les relations fonctionnelles entre les chambres du Parlement et le Gouvernement, selon un communiqué de la chambre dirigée par Ibrahim Boughali.
L’ouverture de la session parlementaire débutera à 10h00, a ajouté la même source. L’APN, issue des législatives du 12 juin 2021, a été installée le 8 juillet lors d’une séance plénière où le député Ibrahim Boughali de la liste des indépendants « Wihda wa Tadaoul » (Unité et Alternance) de la circonscription électorale de Ghardaïa a été élu nouveau président de l’APN pour cette législature.
L’article 138 de la Constitution stipule que « le Parlement siège en une session ordinaire par an, d’une durée de dix (10) mois. Celle-ci commence le deuxième jour ouvrable du mois de septembre et se termine le dernier jour ouvrable du mois de juin. À l’effet d’achever l’examen en cours d’un point de l’ordre du jour, le Premier ministre ou le Chef du gouvernement, selon le cas, peut demander une prorogation de la session ordinaire pour quelques jours. La clôture de la session extraordinaire intervient dès que le Parlement a épuisé l’ordre du jour pour lequel il a été convoqué ».
F. G.