Palais de la culture d’Oran

Palais de la culture d’Oran : Les travaux de réaménagement avancent bien

Les travaux de réaménagement du Palais de la culture «Zeddour Brahim-Belkadem» d’Oran connaissent un taux d’avancement de l’ordre de 60% et le chantier devra être livré dans les délais impartis pour permettre la relance des activités dans ces lieux fermés depuis dix années, a-t-on appris, jeudi, de la direction locale de la culture. Le chantier a été lancé en novembre dernier.

Sa réception mais aussi l’équipement de l’établissement sont prévus à la fin du premier semestre 2021, a indiqué le chef du service du patrimoine de la direction locale de la culture. Les travaux préliminaires de ce projet ont touché la façade et l’aménagement intérieur du bâti. Ils seront achevés en juin prochain, a ajouté Djamel-Dine Barka. Afin d’accélérer la réception du chantier, il a été procédé, parallèlement au déroulement de la phase initiale de ce projet, au choix d’une deuxième entreprise pour réaliser des travaux secondaires tels que l’électricité et la climatisation centrale. Cette seconde phase sera suivie de l’opération d’équipement, a indiqué la même source. Une fois rouvert, le palais de la culture disposera d’ateliers des Beaux-arts, de sculpture et de peinture au niveau du sous-sol. Le hall servira de galerie d’exposition. La salle du deuxième étage verra ses capacités d’accueil passer de 250 à 500 places alors qu’une autre salle, moins vaste, sera destinée aux séminaires, rencontres et autres conférences. Enfin, le troisième étage est destiné aux bureaux du service des activités culturelles, alors que le siège actuel de la direction de la culture accueillera le personnel du palais de la culture, a-t-on signalé. Pour rappel, après la fermeture de cette infrastructure, son bâtiment a fait l’objet de travaux de confortement ayant touché les fondations, les colonnes et les toits. Sa direction a également été transférée vers des bureaux au quartier de Sidi-Houari. Le personnel a été récemment transféré vers une bibliothèque de Haï Sabah (Est d’Oran), offrant des conditions de travail plus appropriées en attendant la réception du chantier.