OUVERTURE DU 23E SALON INTERNATIONAL DE L’ARTISANAT À ALGER

OUVERTURE DU 23E SALON INTERNATIONAL DE L’ARTISANAT À ALGER : Les créations palestinienne et sahraouie à l’honneur

Pour que les visiteurs prennent conscience que ces peuples opprimés ont une identité culturelle perpétrée dans leurs traditions et dans leur vie de tous les jours, et que l’activité artisanale renforce la communauté et met en avant la constance face à l’occupation et le viol des droits fondamentaux.

Le 23e Salon international de l’artisanat (SIAT), qui s’est ouvert jeudi au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), pour une durée de neuf jours, a été inauguré par la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, lequel a souligné « la nécessité d’améliorer la qualité de l’artisanat en incluant des conceptions modernes tout en préservant leur authenticité ». Mettant l’accent sur la nécessité « d’améliorer et de promouvoir le niveau de la formation pour atteindre la qualité ». Le ministre a également loué la qualité de l’artisanat national qui contribue au développement économique et à la préservation de l’artisanat pour les futures générations, ajoutant que le nombre des artisans immatriculé au niveau national « s’élève à 400 000 artisans ayant contribué à la création de plus de 1 140 000 postes d’emploi et 400 milliards DA au produit intérieur brut (PIB) ». À travers 270 plateformes d’exposition, cet événement permettra aux exposants de promouvoir leurs produits artisanaux à travers des contenus exclusifs de grande qualité, une manifestation qui verra la conclusion de plusieurs partenariats avec des pays en vue d’échanger les expériences et expertises. Organisé par l’Agence nationale de l’artisanat et considéré parmi les plus grandes expositions du secteur de l’artisanat en Afrique, le SIAT a vu la présence de plus de 200 artisans nationaux et 56 artisans étrangers de neuf pays, à savoir la Tunisie, l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Pakistan, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la Palestine et le Sahara Occidental. La présence de stands d’exposants de la Palestine et du Sahara occidental, revêt un cachet particulier pour les organisateurs et aussi pour les visiteurs, qui se sont déplacés, jusqu’ à hier, deuxième jour, depuis l’ouverture jeudi, du Salon, l’expression  de la solidarité et du soutien  de l’Algérie à la lutte des peuples palestinien et sahraoui pour la liberté et l’indépendance.

La préservation de l’identité et de la culture, une autre arme de lutte contre l’occupation
C’est l’effroi quand nous voyons les Palestiniens froidement assassinés par l’armée sioniste et toutes ces images sanglantes. Il est de notre devoir d’afficher, à travers notre soutien à l’art et la culture palestiniens, notre solidarité avec le peuple palestinien et à son combat libérateur légitime, contre l’occupant sioniste. De même pour le peuple sahraoui, afin de mettre en lumière la consécration de son identité, la promotion de sa culture et la réaffirmation de sa volonté de poursuivre sa lutte pour se libérer de l’occupation marocaine du Sahara occidental. Des créations et un savoir-faire, qui expriment outre son identité sahraouie, son histoire et sa résistance contre les tentatives de l’occupant marocain de dénaturer et effacer l’identité du peuple sahraoui. Une manifestation qui vise avant tout, outre le soutien aux palestiniens et les sahraouis, à rendre davantage visible, l’ancrage de l’identité de ces peuples et la préservation de leur patrimoine et identité, dans leur résistance contre les politiques coloniales des sionistes et de l’occupant marocain Le SIAT sera ainsi l’occasion pour les visiteurs de découvrir la diversité des créations artisanales palestiniennes et sahraouies,
Hamid Si Ahmed