Ould Abbès en marge d’une rencontre régionale avec les cadres du FLN : « Le remaniement ministériel est une prérogative du Président »

Le SG du FLN, Djamel Ould Abbès, a fait plusieurs déclarations, hier, en marge d’une rencontre régionale du parti.

Réitérant son soutien indéfectible au président Bouteflika, dans le cas où ce dernier décide de rempiler, il a notamment dit que « le FLN a une position connue sur le sujet et que le Président n’avait pas besoin d’une campagne électorale pour s’imposer », parce qu’il n’est pas imaginable de « trouver un président qui distribue au peuple 55 000 logements d’un coup ». De ce fait, Ould Abbès continuera à parler encore longtemps d’un « 5e mandat, et même d’un 6e et d’un 7e mandat».
« Mon discours, a-t-il précisé, est le même discours que celui du RND, de Taj et des associations estudiantines ». C’est une position ferme et « inchangée du FLN » et Bouteflika « demeure le président de tous les Algériens ».
Questionné au sujet du remaniement ministériel, dont on parle abondamment actuellement, Ould Abbès a répondu que le « remaniement est une prérogative du président de la République », et que c’est lui qui décidera du moment opportun où il devra procéder à un changement ou non : « La décision est entre les mains du Président ! ».
I.M. Amine