piqûres de scorpion

Ouargla : Plus de 1 200 piqûres de scorpion depuis le début de l’année

Pas moins de 1 260 piqûres de scorpions, dont quatre ayant causé le décè, ont été enregistrées depuis le début de l’année dans la wilaya d’Ouargla, a-t-on appris mardi auprès de la direction locale de la santé et de la population (DSP). Le service de prévention de la DSP a signalé que les personnes victimes de piqures de scorpion ont été totalement prises en charge au niveau des structures hospitalières de la wilaya. Selon les données fournies par la DSP et arrêtées à la troisième semaine du mois de juillet, le plus grand nombre de cas de piqures de scorpions, soit 446 cas, a été relevé durant le mois de juin, période coïncidant avec le début des chaleurs estivales. Dans le cadre de la prévention, l’association de wilaya d’Ouargla pour la lutte contre l’envenimation scorpionique a fait état de la collecte, dans le cadre de la campagne annuelle moyennant une somme de 100 DA par insecte, de 57.000 scorpions devant être remis à l’Institut Pasteur pour la fabrication de l’antidote. Mohamed Laâroussi, membre de l’association en question, a relevé que cette campagne a donné lieu à la collecte, rien que dans le Grand Ouargla, de 26.177 scorpions. Ces insectes collectés sont remis à l’annexe régionale de l’Institut Pasteur d’Ouargla pour l’extraction du venin qui est ensuite acheminé à l’Institut Pasteur d’Alger pour la production du sérum anti-venin de scorpion, a-t-il expliqué. Afin d’impliquer le citoyen dans la campagne de lutte contre l’envenimation scorpionique, une enveloppe de quatre (4) millions DA a été dégagée par les pouvoirs publics pour l’encouragement de cette opération. Un montant que M. Laâroussi juge «insuffisant », au regard du nombre important et croissant de scorpions ramassés quotidiennement dans la wilaya.