Oran : 30 candidats à l’émigration clandestine interceptés à Cap Falcon

Trente candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés jeudi, au cours de deux opérations distinctes, au large de Cap Falcon (Aïn El-Turck), par des unités du groupement territorial des Garde-côtes d’Oran, a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Lors de la première opération, 13 personnes, dont deux femmes et deux mineurs, ont été appréhendés. Elles ont été interceptées à bord d’une embarcation pneumatique à 7 heures du matin et à 4 miles au nord de Cap Falcon, par une patrouille des garde-côtes. La seconde opération a eu lieu à 10 heures et à 17 miles au nord de Cap Falcon. 17 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés, a indiqué la même source. Après les formalités d’usage, les mis en cause ont été remis à la Gendarmerie nationale. Ils doivent être présentés, à la justice, a-t-on noté.