anp

Opération atniterroriste en cours à Jijel : Les «Abous Waïl et Khaled» dans les filets de l’ANP

Point de répit pour l’Armée nationale populaire. Un seul mot d’ordre anime sa détermination et empreint ses opérations sur le terrain: assainir les maquis terroristes résiduels jusqu’à l’extirpation totale du fléau.

Ainsi va le cours d’une opération militaire d’envergure menée par l’ANP dans la wilaya de Jijel. Une région du reste connue pour être une «base arrière» des groupes armés durant la décennie noire. Au premier bilan de cette opération qui se déroule à Ziama Mansouria, deux dangereux terroristes, qui avaient rejoint les maquis en 1994 pour l’un d’entre eux et 1996 pour l’autre, ont été appréhendés alors que deux kalachnikovs ont été récupérées, a-t-on appris d’un communiqué du MDN. «Dans la dynamique des efforts intenses fournis par les différentes unités de nos forces armées dans le domaine de la lutte antiterroriste et suite à l’opération de qualité, qui est toujours en cours à Ziama Mansouria, wilaya de Jijel (5e Région militaire), un détachement de l’Armée nationale populaire a capturé, aujourd’hui 5 mai 2018, deux (2) dangereux terroristes», précise la même source. Les deux hommes armés qui étaient recherchés depuis des années par les services de sécurité ont pu être identifiés sous les noms de Hachoud Mohamed alias «Abou Waïl» et Khetab Samir dit «Abou Khaled», ajoute le MDN. A noter que les deux armes récupérées sur eux étaient chargées de munitions. C’est ce qui laisse croire que la potentiel le menace des deux terroristes n’était pas à écarter même si désormais ils sont hors d’état de nuire. Encore une fois, «cette opération de qualité qui est toujours en cours, réitère la détermination des unités chargées de la lutte antiterroriste, à assainir notre pays des résidus des groupuscules terroristes», s’en réjouit l’ANP. D’autre part, l’Etat-major de l’Armée dit laisser toujours une chance aux terroristes en activité qui pourraient, selon le cas, bénéficier des mesures de réconciliation et de paix. Sur ce, l’ANP «confirme également l’efficacité de l’approche clairvoyante adoptée par le Haut commandement de l’ANP, à travers ses démarches et initiatives pour l’extirpation de ce fléau, à l’instar des appels adressés aux résidus des terroristes pour se repentir, se conformer à la bonne voie et de regagner leur société», conclut la même source. À rappeler qu’au titre du bilan de la lutte antiterroriste dans la wilaya de Jijel pour le mois passé, l’ANP a neutralisé huit terroristes parmi lesquels un a été abattu, cinq ont été capturés et deux se sont rendus de leur plein gré. Aussi, au cours de la même période, une famille d’un terroriste composée de 10 membres s’est livrée à l’ANP. D’autre part, ces opérations ont permis de récupérer des lots d’armes, rappelle l’ANP qui cite sept (7) pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et une importante quantité de munition ont été récupérés, et un nombre de casemates ont été découvertes et détruites».
Farid G.