EN Algérie

Ooredoo donne rendez-vous aux familles et aux supporters au stade du 5-Juillet

Fidèle à ses traditions dans l’accompagnement des supporters algériens, Ooredoo organise en partenariat avec l’Office du Complexe Olympique « Mohamed Boudiaf » une initiative inédite et offre aux familles et aux supporters l’opportunité d’accéder gratuitement au stade du 5 juillet pour suivre en direct le match de la demi-finale de la CAN 2019 et ce, le dimanche 14 juillet 2019.
Les portes du stade 5 juillet seront ouvertes à partir de 16h pour permettre aux supporters d’accéder et prendre place en toute quiétude pour suivre la rencontre et vivre ce grandiose évènement sportif à travers des écrans géants dans une ambiance familiale et conviviale. Les convives auront droit à une animation artistique qui précédera la retransmission du match.
À travers cette action, Ooredoo confirme sa dimension citoyenne par excellence et sa disponibilité à accompagner les supporters dans les différents rendez-vous sportifs.
Soyons tous au rendez-vous !

Secousse tellurique de magnitude 4,9 à Jijel
Une secousse tellurique de magnitude 4,9 degrés sur l’échelle ouverte de Richter, a été enregistrée samedi à 10h56 dans la wilaya de Jijel, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre de la secousse a été localisé à 20 km dans le nord de Jijel, précise la même source.

Facebook va avoir une amende record de 5 milliards de dollars
Facebook va devoir verser une amende record de 5 milliards de dollars infligée par un régulateur américain pour les manquements du premier réseau social au monde en matière de protection des données personnelles, affirment plusieurs médias. L’accord à l’amiable, dont aucun détail n’a filtré, devrait aussi comporter des restrictions sur la façon dont Facebook utilise les données personnelles, indique le Wall Street Journal, qui a le premier fait état de la décision du régulateur. Le ministère de la Justice doit encore donner son feu vert à cet accord, adopté par les commissaires de l’agence de régulation fédérale (FTC) par 3 voix contre 2, indique le quotidien des affaires, citant une source proche du dossier.
La Bourse a applaudi des deux mains: l’action a atteint son plus haut de l’année pour finir à près de 205 dollars.

Arrestation d’un criminel objet de 19 mandats d’arrêt à El-Tarf
Les services de la police judiciaire de la daïra de Dréan (El-Tarf) ont arrêté un criminel faisant l’objet de 19 mandats de justice, a-t-on appris vendredi auprès du chargé de la communication à la Sûreté de wilaya. Agissant sur informations faisant état de la présence de cet individu, recherché pour divers crimes et faisant l’objet notamment de six jugements définitifs de prison ferme et 4 mandats de dépôt, les services de police ont appréhendé le mis en cause, originaire de la wilaya d’Annaba, dans la localité de Dréan, a ajouté le commissaire Mohamed Labidi. Présenté devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel de la daïra de Dréan, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt en attendant sa comparution devant la justice pour répondre des nombreux griefs qui lui sont reprochés, a-t-on conclu de même source.

L’automobiliste à l’origine de la mort d’une femme à Montpellier n’était pas un supporter algérien
L’automobiliste qui a fauché, jeudi soir, une femme causant la mort de cette dernière et la blessure de ses deux enfants, n’était pas un supporter algérien, a indiqué vendredi la chaîne CNews. L’auteur de cet accident, un Français d’origine marocaine, qui roulait en toute vitesse pour rentrer chez lui, a perdu le contrôle de son véhicule et fauché une famille, tuant la mère et blessant gravement sa fille et son bébé.
Selon le correspondant de la chaîne à Montpellier, le procureur de la République n’a pas dit que l’auteur ne participait pas à la célébration des Algériens suite à la victoire de leur équipe face à la Côte d’Ivoire pour le compte des quarts de finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) qui se déroule en Egypte. Selon le journaliste, le procureur a expliqué que «c’est un accident de la circulation qui s’est produit dans un contexte de liesse et ne dit pas qu’il était là pour fêter la victoire de l’Algérie». L’automobiliste roulait à une vitesse «excessive» qui a donné lieu à ce drame, a-t-il ajouté, soulignant qu’il n’était aucunement lié à la fête algérienne à Montpellier. Jeudi soir et dans la journée de vendredi, tous les médias, rappelle-t-on, ont imputé, sans vérifier l’information, ce drame à un supporter algérien.

Pays-Bas : un facteur enterrait des milliers de lettres dans une forêt
Des milliers de courriers ont été découverts enterrés dans une forêt aux Pays-Bas dans des trous creusés à la pelle par un facteur du groupe postal Sandd, qui a été identifié vendredi. La police avait fait l’étrange découverte mercredi après avoir été alertée par un promeneur intrigué par des amas de terre et un bout de pelle dans une forêt près de Laren (centre). Après avoir creusé, la police a retrouvé une «quantité importante» de courriers dans huit trous d’un mètre de profondeur. Certaines lettres ont passé plusieurs semaines sous terre. «Il s’agit pour la plus grande partie de factures, de magazines et de courriers publicitaires», a indiqué à l’AFP Margot van de Coterlet, porte-parole de Sandd. Deux jours après cette trouvaille, le groupe postal a indiqué avoir identifié le coupable, un facteur dont elle ne révèlera pas le nom pour protéger son intégrité. «C’est quelqu’un qui malheureusement n’a pas vraiment respecté notre éthique de travail. Nous prendrons les mesures nécessaires», a déclaré Mme Van de Coterlet, refusant de commenter les motivations du facteur. Les courriers encore en bon état seront, avec plusieurs semaines de retard, acheminés vers les destinataires. Les lettres trop dégradées seront détruites, en concertation avec les expéditeurs. «Ces courriers ont passé plusieurs semaines sous terre dans une forêt. Ils sont mouillés et sales», a soulevé la porte-parole du groupe postal.

Pendant les licenciements chez Deutsche Bank, de hauts cadres faisaient des essayages avec des tailleurs de luxes dans leurs bureaux
Alors que de nombreux employés de la Deutsche Bank à Londres faisaient leurs cartons dans le cadre d’un vaste plan de licenciements, deux cadres ont fait venir des tailleurs de luxe sur les lieux provoquant l’indignation des médias.
Christian Sewing le PDG de Deutsche Bank, premier établissement bancaire allemand a dû s’expliquer , vendredi dernier, devant la presse le comportement de cadres qui, en pleine vague de licenciements, se faisaient tailler des costumes de luxe dans leur bureau.Le 8 juillet dernier, alors que leurs collègues faisaient leurs cartons après l’annonce de la suppression de 18 000 emplois dans le monde, soit près d’un employé sur cinq, deux responsables de la banque à Londres ont fait venir un tailleur pour commander des costumes à 1 500 livres pièce (1 670 euros). L’histoire a fait grand bruit, dans la presse britannique en particulier.Deutsche Bank est empêtré dans une multitude de scandales depuis la crise financière de 2008 qui lui a coûté des sommes colossales. La banque a annoncé dimanche dernier, la suppression d’un cinquième de ses effectifs pour réduire de 6 milliards d’euros ses coûts fixes d’ici 2022.Certains employés de Deutsche Bank dans des centres comme Hong Kong, Londres et New York ont été licenciés dès le lendemain de l’annonce. L’an dernier, l’ancien fleuron allemand de la finance avait déjà supprimé 6 000 postes. En avril, il annonçait l’échec de son offre de fusion avec sa rivale la Commerzbank. La Deutsche Bank ne s’est pas remise des conséquences de la crise des subprimes en 2008.