12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

En remplacement de Aïmène Benabderrahmane : Le Président Tebboune nomme Nadir Larbaoui Premier ministre

Un communiqué de la Présidence de la République a annoncé, hier, que le président Abdelmadjid Tebboune a nommé Nadir Larbaoui Premier ministre, en remplacement de Aïmène Benabderrahmane, dont il a été mis fin aux fonctions.
Le président Tebboune a également « nommé M. Boualem Boualem, le conseiller auprès du président de la République, chargé des affaires juridiques, des affaires judiciaires, des relations avec les institutions, des enquêtes et des habilitations, au poste de Directeur de cabinet de la Présidence de la République par intérim », ajoute le communiqué. Nadir Larbaoui a pris ses fonctions de Premier ministre hier soir lors de la cérémonie de passation et de réception de fonctions avec l’ancien Premier ministre Aïmène Benabderrahmane, qui a eu lieu au Palais du Gouvernement. Pour rappel, Nadir Larbaoui occupait le poste de Directeur de cabinet à la Présidence de la République depuis mars 2023. Auparavant, Nadir Larbaoui, diplomate, était représentant permanent de l’Algérie auprès de la Ligue arabe de 2019 à 2021 et a été ensuite Représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies depuis septembre 2021. En tant que Représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies à New York, l’Ambassadeur Nadir Larbaou s’était distingué par ses interventions pertinentes et marquées par la fidélité aux constantes algériennes en matière de politique extérieure. Il suffit de citer une de ses déclarations en rapport avec la cause palestinienne. C’était au début de cette année, dans un discours prononcé lors du débat du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, il avait exprimé, déjà, le rejet, par l’Algérie, des mesures punitives décidées par l’occupant sioniste contre le peuple palestinien et ses dirigeants, suite à la demande d’avis consultatif par l’Assemblée générale des Nations unies, à la Cour internationale de justice, rappelant la déclaration signée, en sa qualité de président en exercice du Sommet arabe au nom du groupe arabe et avec de nombreux pays, pour marquer le soutien indéfectible à la Cour internationale de Justice et au droit international comme pierre angulaire du système international, ainsi que l’attachement à la coopération multilatérale. Il avait également rappelé que le président Tebboune avait précédemment interpellé la Communauté internationale, et le Conseil de sécurité en particulier, dans une lettre adressée au Secrétaire général des Nations unies à la suite des violences contre le caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa, à assumer ses responsabilités afin de mettre fin à ces pratiques criminelles et d’assurer la protection nécessaire au peuple palestinien et à ses lieux sacrés, en particulier la ville occupée d’El-Qods, qui est livrée quotidiennement, et au milieu d’un silence international assourdissant, aux pratiques et violations de l’occupation visant à modifier sa nature démographique et son identité arabe, islamique et chrétienne et qui pourraient avoir pour conséquence de saper les efforts de reprise des négociations. Concernant l’adhésion de la Palestine à l’ONU, Nadir Larbaoui avait affirmé le soutien continu de l’Algérie à l’Etat de Palestine pour obtenir l’adhésion à part entière à l’ONU, en plus de son soutien à la résolution 77/247 de l’Assemblée générale, par laquelle elle a demandé un avis consultatif de la Cour internationale de Justice concernant les implications juridiques résultant de la violation, par l’occupation du droit du peuple palestinien à l’autodétermination. Il avait conclu son discours, en allusion à ceux qui se servent de la cause palestinienne pour servir leurs propres intérêts, en déclarant : « Je dis aux frères Palestiniens, c’est dans les moments de vérité que les attitudes, les intentions et les objectifs deviennent clairs, que le mensonge est exposé, et que les peuples libres, les vrais partisans de la cause palestinienne, placent, par-dessus tout, la liberté du peuple palestinien, sa lutte et ses sacrifices pour l’exercice de son droit à l’autodétermination ».
M. R.

Related posts

AHMED ATTAF PARTICIPE, À NEW YORK, À UNE SESSION DE HAUT NIVEAU DU CONSEIL DE SÉCURITÉ : Dénoncer les crimes d’Israël et plaider pour la Palestine

Redaction

ACCABLÉ À NOUVEAU DANS UN LIVRE DE L’HISTORIEN FABRICE RICEPUTI : Le Pen rattrapé par son passé criminel

Redaction

DE FABRICATION LOCALE : L’ANP met à l’eau son premier remorqueur

Redaction

ELLE VEILLE À TOUS LES FRONTS SUR LA SÉCURITÉ DE L’ALGÉRIE : Le Président rend hommage à l’ANP

Redaction

LES INDIVIDUS À BORD DE JET-SKI ONT VIOLÉ NOS EAUX TERRITORIALES ET REFUSÉ D’OBTEMPÉRER : Le MDN met fin aux « infox » franco-marocaines

courrier

CONDAMNÉ POUR ESCROQUERIE ET SUR LE COUP D’UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL : Belhasni Yakoub extradé d’Allemagne vers l’Algérie

courrier