Covid

Mostaganem : Mise en service d’un laboratoire de dépistage du coronavirus

Un laboratoire de dépistage du Coronavirus (Covid-19) a été mis en service dimanche, à l’Université, Abdelhamid-Benbadis de Mostaganem, a-t-on appris auprès de la direction locale de la santé et de la population.

L’ouverture de ce laboratoire, conforme aux normes internationales, est intervenue après le contrôle effectué, en août dernier, par un comité de spécialistes et portant notamment sur la sécurisation des analyses, la protection du personnel médical et paramédical du laboratoire et aussi après l’agrément de l’Institut Pasteur, comme l’a précisé à l’APS le directeur de la Santé, Toufik Mohamed Khelil.
Le laboratoire, équipé d’un appareil d’analyses par réaction en chaîne par polymérase (PCR), a une capacité de 96 examens par jour. Il est supervisé par des spécialistes en biologie moléculaire et microbiologie, ainsi que par un personnel médical et paramédical, a ajouté M. Khelil.
Le même responsable a souligné que la mise en service de cette structure «contribuera à améliorer la prise en charge des patients atteints par le virus, en obtenant plus rapidement les résultats des tests et contribuera à soulager la pression du laboratoire d’Oran, vers lequel les échantillons étaient transférés au moins deux fois par jour.» Par ailleurs, afin d’assurer une transmission sûre et rapide des résultats, une plateforme numérique a été mise en place au niveau de ce laboratoire, le reliant directement à la DSP et au ministère de tutelle tuteur, a précisé le même responsable.
S’agissant de la situation épidémiologique dans la wilaya de Mostaganem, le même responsable a noté la baisse des cas confirmés et celui du taux d’occupation des lits au niveau des trois services hospitaliers de Covid-19. Ce taux est passé de 200 patients au début du mois d’août dernier à 40 patients actuellement. Selon le DSP, depuis mars dernier, plus de 1.000 enquêtes épidémiologiques ont été menées sur le terrain touchant l’entourage de tous les cas positifs au niveau de la wilaya, en plus d’un suivi sanitaire intensif des cas suspects avant le début du confinement à domicile et jusqu’à sa fin.