Laiterie

Mostaganem : Fermeture d’une laiterie privée pour fraude

Une laiterie privée à Mostaganem a été fermée par les services de contrôle du commerce d’Oran pour fraude sur la composition du lait en poudre conditionné en sachet plastique, a-t-on appris mercredi du directeur régional du commerce d’Oran.

La laiterie privée, sise à Mostaganem, a été fermée par les services de contrôle du commerce pour tromperie sur la composition du lait en poudre conditionné en sachet plastique, en deçà des normes requises et également pour non observation des règles d’hygiène, a indiqué, à l’APS, Fayçal Ettayeb. Le responsable a expliqué que le taux de matière sèche, après analyse physico-chimique d’échantillons prélevés en laboratoire du Centre algérien de contrôle de la qualité et de l’emballage (CACQE) d’Oran, s’est avéré en deçà des normes requises. L’enquête diligentée, sur instruction du ministère de tutelle par les services de contrôle de la direction régionale du commerce d’Oran sur ce produit subventionné, élargie à la vérification systématique de certaines pratiques délictueuses telles qu’avancées par certains distributeurs, n’a révélé aucun cas de vente concomitante, a fait savoir le responsable. D’autre part, il a fait observer que les laiteries, au nombre de 13, relevant de sa compétence territoriale dont 4 à Oran, ont été inspectées dans le strict respect du cahier des charges et de la feuille de route qui les lient aux distributeurs. Par ailleurs, une saisie de 860 litres de lait pasteurisé conditionné en sachet plastique destiné à la consommation a été opérée il y a peu à Sidi Bel-Abbès, après que les services de contrôle de la direction du Commerce de wilaya aient constaté que la cargaison a changé de destination, a indiqué la même source, soulignant qu’un procès verbal de poursuite judiciaire a été dressé à l’encontre du contrevenant, «qui ne sera plus approvisionné». Une saisie de 500 litres de lait pasteurisé en sachet plastique a été aussi saisie à Oran par les services de contrôle, a-t-on ajouté, notant que l’opération a été effectuée en collaboration avec les services de la Gendarmerie nationale. Selon la même source, l’enquête menée sur le terrain par les services de contrôle de la direction régionale du commerce d’Oran, qui regroupe les wilayas d’Oran, Mostaganem, Sidi Bel-Abbes, Aïn-Témouchent et Tlemcen, a révélé que 60 communes sur 191 que compte la région d’Oran, notamment celles enclavées ne sont pas desservies en lait pasteurisé conditionné par le dispositif en place. «Nous œuvrons d’arrache-pied pour un meilleur approvisionnement», a déclaré M. Ettayeb, affirmant que le circuit de distribution est aujourd’hui mieux maîtrisé et que le nombre de producteurs et de distributeurs, ainsi que les quantités produites de lait pasteurisé conditionné en sachet plastique sont connues. Sur 189 distributeurs de lait dénombrés dans la région relevant de sa compétence territoriale, dont 42 à Oran, 5 ont été interdits d’exercer jusqu’à ce qu’ils régularisent leur situation, a-t-il fait savoir.