ANP

MOSCOU SUR LES EXERCICES ANTITERRORISTES ALGÉRO-RUSSES : «  »Bouclier du désert-2022″ ne vise aucun tiers »

Les exercices conjoints entre l’Algérie et la Russie qui ont fait couler beaucoup d’encre depuis leur annonce d’il y a quelques semaines, et lesquelles se dérouleront du 16 au 28 novembre prochains au sud de l’Algérie, ont été réfléchis, planifiés et programmés par les deux pays. C’est à quoi fait référence Moscou, qui a rebondi hier sur le sujet.

Autrement, ces manœuvres militaires intitulées « Bouclier du desert-2022 » qui rentrent dans le cadre de la coopération militaire traditionnelle entre les deux pays amis et alliés, « sont planifiés et ne sont pas dirigés contre un tiers », déclare Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères. Dans la foulée, la diplomatie russe a fait savoir que ces exercices engageant les forces terrestres des Armées algériennes et russes, auront lieu du 16 au 28 novembre, au niveau du champ d’entraînement de Hammaguir, à Béchar. « Ces exercices de lutte contre le terrorisme sont planifiés et menés dans le cadre du programme de coopération militaire avec l’Algérie, précise la diplomate du pays de Poutine. Et d’ajouter pour clore le sujet: « Nous tenons à souligner que, comme tous les exercices militaires auxquels la Russie participe, ne visent aucun tiers ».
Auparavant, le bureau de presse du district militaire russe avait indiqué que ces manœuvres algéro-russes porteront sur la lutte antiterroriste et auront lieu à la base de Hammaguir, au sud de l’Algérie, avec la participation des forces spécialisées des deux armées. La même source avait ajouté alors que «la première réunion de planification pour ces manœuvres s’est tenue dans la ville de Vladikavkaz et a porté sur la coordination des exercices et de la logistique, y compris le séjour», précisant que les exercices prévus «consistent en des mouvements tactiques pour la recherche et la destruction de groupes terroristes».
Farid G.