Bernaoui

Mondiaux de Natation : «Les déclarations de Sahnoune non-justifiées», affirme Bernaoui

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui, a estimé lundi à Alger, que les déclarations du nageur Oussama Sahnoune après sa mauvaise prestation aux Mondiaux-2019 de Gwangju (Corée du Sud), étaient ‘’non-justifiées’’ et qu’il ‘’disposait de tous les moyens nécessaires’’ pour réussir.

«Pour moi, les déclarations d’Oussama Sahnoune ne sont pas justifiées. Je vais être franc aujourd’hui avec vous, il doit trouver les solutions à ses problèmes avec la Fédération algérienne de natation. Sahnoune dispose de tous les moyens nécessaires et s’il y a un retard concernant la bourse, il doit être patient car le transfert d’argent se fait d’une banque à une autre’’, a expliqué Bernaoui en marge d’une conférence de presse dédiée à la présentation de la participation algérienne aux Jeux africains Rabat-2019 (19-31 août). Le nageur algérien avait estimé que ses résultats négatifs aux Mondiaux-2019 de Gwangju (12-28 juillet) étaient dus à «l’absence de soutien financier et moral», ce qui a perturbé sa préparation pour le rendez-vous sud-coréen. ‘’Il faut avouer que ses résultats restent insuffisants malgré l’importante aide financière dont il bénéficie. Il avait une bourse de trois millions de dinars et aujourd’hui elle est de six millions de dinars. Sahnoune doit être exemplaire et professionnel avec la Fédération algérienne de natation. Après son échec, je pense qu’il ne fallait pas faire ce genre de déclarations, mais de continuer à travailler sans baisser les bras car nous le soutenons et nous allons continuer à le faire’’, a ajouté le premier responsable du sport algérien. Spécialiste du sprint, Sahnoune (26 ans) a échoué à passer le 1er tour qualificatif aux 50 et 100 m nage libre à Gwangju.
Le natif de Constantine s’est contenté de la 10e place dans la 11e série du 100 m avec un temps de 49 sec 08, soit à 1 sec 08 de son meilleur chrono (48 sec 00), 5e meilleure performance mondiale en 2018. Dans l’épreuve du 50 m, le sociétaire du Cercle des nageurs de Marseille a connu la même mésaventure, se faisant éliminer précocement avec sa 7e place dans la 13e série et un chrono de 22 sec 37, soit le 24e temps parmi les chronos des 130 nageurs répartis sur les 14 séries. Frustré, Sahnoune avait déclaré à l’APS : «Je suis très déçu des résultats établis aux Mondiaux.
C’est une grande désillusion personnelle parce que j’ai le potentiel de faire mieux, mais comment rivaliser avec les meilleurs nageurs au monde si je prépare une telle compétition avec mes propres moyens, sans aucun soutien financier ou moral de la part de la Fédération algérienne et du ministère de la Jeunesse et des Sports. Nous sommes en fin de saison et je n’ai toujours pas reçu ma bourse. J’ai raté plusieurs stages et des compétitions importantes avant le début des Mondiaux-2019».