terre agricoles

Mise en valeur des terres agricoles à Tizi Ouzou : Vers la création de 10 nouveaux périmètres

La Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Tizi-Ouzou a déposé auprès du ministère de l’Agriculture, du Développent rural et de la Pêche (MADRP) un dossier destiné à la création de 10 nouveaux périmètres pour la mise en valeur des terres agricoles, a-t-on appris samedi auprès de cette instance.

Ces 10 projets de création de périmètres agricoles ont été proposés dans le cadre de la circulaire interministérielle n° 1839 portant accès au foncier agricole, relevant du domaine privé de l’Etat, destiné à l’investissement dans le cadre de la mise en valeur des terres par la concession, a expliqué à l’APS le chef de service foncier et investissement, Karim Kouraba. Totalisant quelque 2013,6 ha, les périmètres sont projetés dans trois communes, à savoir Mizrana, au niveau des lieu dits Ighil Tizi Bounoual (55 ha), Azrou Abizar (25 ha) et El hammam (15 ha), de la localité d’Aghribs aux lieux-dits Bouhlalou (20 ha), Ihmamouchene (16 ha) Sikh Oumalou (10 ha), Agouni Maafa et Ighil Lakhmis qui totalise 64 ha. La troisième commune, est celle d’Idjeur qui a proposé la création d’un périmètre d’une superficie de 8,65 ha à Bourouh, a-t-on indiqué de même source. Concernant les trois périmètres agricoles créés à Aghribs, Mizrana et Iflissen, dans le cadre de la circulaire interministérielle 108 portant création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage et visant, entre autres, l’élargissement de la base productive agricole à chaque fois que les conditions sont réunies, deux implantées à Mizrana et Iflissen et destinées aux jeunes exploitants, sont bloquées par des oppositions, a observé M. Kouraba. Il s’agit du périmètre de Tabourt Tvanoust à Mizrana, d’une superficie de 27,88 ha, dont ont été attributaires six agriculteurs. Ces derniers n’ont pas pu être installés pour entamer leurs projets suite à une opposition de l’APC qui a relevé un empiètement de deux lots de ce périmètre sur le projet de la zone d’activité de cette même commune. Le deuxième périmètre, sis à Arvi dans la commune d’Iflissen, d’une superficie de 60 ha, attribué à huit concessionnaires, est bloqué par deux riverains qui veulent en bénéficier. «Des démarches sont entreprises par la DSA pour lever ces oppositions et débloquer ces périmètres», a indiqué le chef de service foncier et investissement. Pour le périmètre agricole de Bouhlalou à Aghribs, destiné à de grands investissements dans les domaines de l’élevage bovin laitier et l’agroalimentaire, les dossiers des bénéficiaires ont été transmis à l’Office national des terres agricoles (Onta) pour l’établissement des actes de concession afin que ces derniers puissent lancer leurs investissements, a ajouté M. Kouraba. Par ailleurs, et dans le cadre de la circulaire interministérielle 750 portant assainissement du foncier agricole par la récupération des terres non travaillées, il a été procédé à la création de quatre périmètres à Tadmait, Ifigha, Tizi Gheniff et Tizi Ouzou totalisant plus de 200 ha, a rappelé le même responsable.