Mercato d’été : 163 transferts effectués, l’instabilité perdure

Cent-soixante-trois (163) transferts ont été effectués par les clubs de Ligue 1 algérienne de football avant quelques heures de la fin du mercato estival qui sera clôturé jeudi à minuit.
En dépit des difficultés financières énormes auxquelles sont confrontées les formations de l’élite, ces dernières se sont montrées très actives sur le marché des transferts. Le nombre des transactions effectuées dans ce sens et qui sont appelées à augmenter encore dans les prochaines heures, a confirmé l’instabilité qui marque les clubs algériens depuis plusieurs saisons, font remarquer les spécialistes.Après l’édition inédite de 2014-2015, lorsque les premiers au classement étaient restés menacés de relégation jusqu’à la fin de la saison, et vice versa, le championnat algérien fait encore parler de lui avec ces changements à répétition des effectifs de ses pensionnaires. La palme d’or revient aux deux promus, le DRB Tadjenanent et le RC Relizane qui ont engagé chacun 15 nouveaux joueurs. Ces deux formations sont talonnées de près par le RC Arbaâ, dont le président Djamel Amani est resté fidèle à sa ligne de conduite en recrutant 13 éléments, contre 18 la saison passée.Les trophées de champion d’Algérie et d’Afrique remportés la saison passée par l’ES Sétif n’ont pas motivé ses dirigeants à opter pour la stabilité en engageant à leur tour huit joueurs, tandis que le vice-champion d’Algérie et détenteur de la Coupe nationale, le MO Béjaïa, en a recruté 13.

L’USM Alger déroge à la règle
La JS Kabylie et le MC Alger, qui avaient flirté avec la zone rouge la saison passée, ont décidé à leur tour de faire le grand ménage en recrutant 10 nouveaux joueurs chacun. Ils sont dépassés par un joueur par le NA Hussein Dey qui a attendu la dernière journée du championnat pour assurer son maintien parmi l’élite.
La JS Saoura, qui était dans la même situation que ces trois formations, a fait elle aussi peau neuve. Ses dirigeants ont fait venir 10 nouveaux éléments. Le MC Oran, en dépit de son parcours positif la saison passée en terminant troisième, a choisi à son tour de revoir son groupe en ramenant 11 joueurs. Les Oranais ne sont pas loin de l’USM El Harrach dans ce registre. Le club banlieusard de la capitale s’est distingué cet été par l’engagement de 13 nouveaux joueurs, tous inconnus au bataillon. Le CR Belouizdad, quant à lui, a recruté huit éléments, dont sept évoluant dans le secteur offensif (attaquants de métier et milieux offensifs), tout comme l’ASM Oran, qui pour sa deuxième saison parmi l’élite a relativement chamboulé son effectif en accueillant huit nouveaux joueurs en attendant un neuvième qui pourrait être Omar Benzerga, l’ex-défenseur central de la JS Saoura. Le troisième promu, l’USM Blida, a été moins actif par rapport aux deux autres en se contentant d’engager huit nouveaux joueurs, tout comme le CS Constantine (7 joueurs).
L’USMA, bien partie pour se qualifier aux demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique, reste sans doute le club le plus stable de la Ligue 1 au cours de ces dernières saisons. Pour ce mercato d’été, sa direction a recruté quatre éléments seulement, en plus du retour de prêt du gardien de but, Smail Mansouri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>