9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Brèves

Médéa : les villageois de Tablat réclamentleurs armes

Les habitants de la commune de Tablat, 120 km au nord-est de Médéa, sont mécontents du silence affiché à leur endroit par les pouvoirs publics qui n’ont pas répondu à leurs vœux de récupérer leurs armes. Les plaignants sont de vieilles personnes ou de simples citoyens qui avaient remis, précisent-ils, leurs fusils de chasse depuis 1993 aux services de la gendarmerie contre un récépissé de dépôt. Une opération initiée à cette date-là par les services de sécurité à cause de la présence de groupes terroristes armés qui pullulaient dans cette partie de la wilaya. Aujourd’hui, les propriétaires reviennent à la charge pour réclamer la restitution de leurs biens, d’autant, affirment-ils, que la région à retrouvé une vie normale et les villageois ont pu regagner leurs douars respectifs. «Nous avons interpellé tous les responsables civils et militaires, mais aucune suite n’a été réservée à ce jour à nos revendications légitimes», déclarent-ils dans leurs appels successifs. «D’un côté, on nous demande de réintégrer nos anciennes habitations dans des hameaux isolés, et de l’autre, on ne fait rien pour nous restituer nos propres armes, les sangliers ravagent nos cultures !», relève un citoyen, qui a regagné dernièrement les zones rurales de Tablat. Les chasseurs de la région ne sont pas en reste puisqu’ils réclament, eux aussi, leurs armes remises aux services de sécurité, à la même période. Les personnes concernées, n’ont en de cesse d’interpeller les pouvoirs publics et les services de la gendarmerie, mais en vain !
Z. M.

Related posts

Aïn Témouchent : trois morts par noyade dans les plages en 12 jours

courrier

Un jeune de 22 ans tué dans une bagarre à Aïn Témouchent

courrier

AFFAIRE ALI HADDAD ET MOURAD OULMI : Le procès reporté au 11 mai prochain

courrier

Ghardaïa : trois habitations et quatre véhicules incendiés dans des actes de violence

courrier

Lutte contre la criminalité à Boumerdès : Arrestation de 507 personnes dont 19 femmes

courrier

Sahara Occidental : le gouvernement sahraoui condamne le discours de Mohammed VI

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.