Lutte contre le cancer à Constantine : Réception de la première résidence d’accueil

La première résidence, d’un ensemble de quatre maisons d’accueil de Dar Waha, destinée aux malades atteints du cancer et leurs accompagnateurs, a été réceptionnée samedi à l’unité de voisinage (UV) 18 de la nouvelle ville Ali Mendjeli de Constantine, en présence des autorités locales et de nombreux invités. Lancée en 2015 à l’initiative de l’association d’aides aux malades de cancer Waha, cette première résidence baptisée Aïcha est composée de douze chambres doubles, dont les travaux de réalisation ont nécessité 26 mois, grâce à «l’engagement de mécènes et de bienfaiteurs».
L’association Waha, qui a acquis un terrain de 6 000 m2 auprès des services des domaines pour la somme de 18 millions de dinars, compte achever les trois autres résidences au cours du premier trimestre 2018, a-t-on indiqué. Intervenant, en marge de la réception de la résidence Aïcha, le président de l’association Waha, Pr. Abdelhamid Aberkane, a exprimé sa satisfaction quant à la réalisation de cette structure qui constituera «un espace d’écoute, de bien être, de l’accompagnement et de la prise en charge morale et spirituelle des cancéreux». De son côté, le professeur Messaoud Zitouni, chargé par le président de la république de l’élaboration et du suivi du Plan national anti-cancer, a mis en exergue «la nécessaire implication et la participation des médecins ainsi que le mouvement associatif dans la lutte contre cette lourde pathologie en Algérie». Pr. Zitouni a aussi fait part du développement inquiétant de cette maladie, tout en insistant sur le rôle de la prévention ainsi que l’importance du dépistage précoce qui contribue grandement à accroître les chances de guérison des personnes, cancéreuses.