FFS

LIBÉRATION DE DÉTENUS : Le FFS appelle à généraliser l’opération

Le Front des forces socialistes s’est exprimé sur la libération d’une dizaine de détenus arrêtés dans le cadre du Hirak, appelant à généraliser cette opération. En effet, dans un communiqué rendu public vendredi et signé par le secrétaire général Youcef Aouchiche, le vieux parti de l’opposition a indiqué que cette démarche doit être généralisée « à l’ensemble des détenus d’opinion ». Il dira avoir «pris acte» de l’opération. Mais, «cette démarche qui est et restera l’une des revendications du FFS, doit être généralisée à tous les détenus d’opinion, outre l’annulation des poursuites à leur encontre et leur réhabilitation», plaide-t-il. Et c’est ainsi que «sera décisivement tourné ce dossier». Le FFS considère que de tels pas «s’ils sont accompagnés d’une véritable volonté politique» pour identifier un Etat de droit et de démocratie, «sont de nature à instaurer un climat d’apaisement et à rétablir la confiance, permettant d’entamer un processus politique consensuel visant à bâtir un Etat souverain et fort avec l’adhésion de son peuple». Par ailleurs, le FFS a appelle à cette occasion « à libérer les espaces politique, syndical, associatif et médiatique» et «à lever tous les obstacles sur les libertés fondamentales, individuelles et collectives», pour, dit-il, «réunir les conditions permettant l’ouverture d’un dialogue large aboutissant à un contrat national, préalable à un véritable changement, radical, pacifique et graduel du système ». Pour rappel, une cinquantaine de détenus d’opinion ont bénéficié d’une remise en liberté provisoire. L’opération entamée mercredi, s’est poursuivie durant ce weekend.
Sarah O.