Tissemsilt

L’EXÉCUTIF OCTROIE À CETTE WILAYA 100 MILLIARDS DA POUR RÉALISER 90 PROJETS : Tissemsilt rattrape le train du développement

Le Gouvernement a mobilisé, lors de sa réunion, tenue hier à Tissemsilt, sous la présidence du Premier ministre, Aïmène Benabderrahmane, une enveloppe financière de 100 milliards de dinars en vue de la mise en œuvre du programme complémentaire de développement de cette wilaya, conformément, aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

En effet, durant ladite réunion, l’Exécutif a procédé à « la définition d’un portefeuille de 100 milliards DA pour la réalisation de 90 projets, dans 17 secteurs », fait savoir le Premier ministre. Relevant, au terme de la rencontre, que la wilaya de Tissemsilt souffre d’un retard dans le développement « Tissemsilt n’a pas pris part des projets de développements structurés » déplore-t-il, affirmant que le programme du président de la République l’aidera pour effectuer une relance économique, et sociale. Quant aux 17 secteurs bénéficiant des projets d’investissement, Benabderrahmane a déclaré que les secteurs des Travaux publics et celui des Ressources en eau et les infrastructures de base, ont eu la part du lion sur le budget alloué. Il a affirmé qu’une attention particulière sera accordée à la construction des routes, et que les autorités veilleront sur l’approvisionnement de l’eau et sa disponibilité dans la wilaya. En outre, le Premier ministre a cité quelques formes de sous-développement de la wilaya à l’instar de l’absence d’un siège administratif convenable. Signalant à ce fait qu’il a été ordonné la réalisation d’un bloc administratif reliant la wilaya de Tissemsilt avec ses différentes annexes. « La wilaya de Tissemsilt sera entièrement désenclavée » s’est-il engagé, en affirmant que le Gouvernement travaillera avec les autorités locales sur la mise en place d’une feuille de route, pour un suivi rigoureux des travaux des projets, qui seront livrés dans un délai de 36 mois. Tout en annonçant la mise en place d’une commission ministérielle mixte de l’Intérieur et des Finances pour lever les contraintes sur les projets d’investissement dans les domaines de l’Habitat, du Tourisme et de l’Industrie et attribuer, par-là même le foncier agricole, industriel et forestier.

Des spécialités universitaires adaptées aux spécificités locales
Par ailleurs, et lors de son inauguration du pôle universitaire 4000 places de Tissemsilt, Benabderrahmane, a avoué que le classement universitaire en Algérie n’est pas juste, indiquant que le problème consiste dans la sous-estimation de nos compétences et non dans le mauvais classement. «  Nous avons des compétences, il ne faut pas les sous-estimer, dans les compétitions internationales les Algériens sont classés les premiers », affirme le Premier ministre. D’un autre côté, le PM a insisté sur l’impératif de rapprocher l’université de l’étudiant, affirmant que le temps nécessite de passer à la pratique et de s’éloigner de la théorie. Appelant à l’utilisation de la végétation dans l’industrie pharmaceutique. Aussi le Premier ministre a ordonné la création de spécialités universitaires conformes aux caractéristiques de la wilaya afin de créer des postes d’emplois pour les jeunes. Il a également, indiqué que les bibliothèques et les laboratoires ne devraient pas ouvrir pendant les heures administratives, c’est-à-dire de 8h à 16h, mais qu’ils devraient plutôt être ouverts le soir aussi. « Pour que les étudiants ressentent la nouvelle Algérie fondée sur la liberté scientifique, dans le cadre des valeurs de la société » précise-t-il.

La ligne ferroviaire Tissemsilt- Boughezoul opérationnelle le 31 décembre
Concernant l’achèvement des travaux de la ligne de chemin de fer reliant Tissemsilt à Boughezoul, le Premier ministre a insisté lors de sa visite d’inspection à ce projet sur l’impératif de lancer cette ligne le 31 décembre. Fait savoir que « le pari du Gouvernement est de relier le sud avec le nord par une ligne de chemin de fer ». Indiquant que le système de signalisation devrait être mis en place par les Algériens.
Notant que le Premier ministre a rappelé au terme de sa réunion avec les membres du Gouvernement, les orientations données par le président de la République, lors du Conseil des ministres du 28 novembre, portant exécution dudit programme avec célérité, en conférant une priorité au projet de dédoublement de la RN14 reliant la wilaya à Khemis Miliana, dans la wilaya d’Aïn Defla, sur une distance de 84 kilomètres, et le réaménagement de cette route. À ce fait, il convient de savoir que Tebboune a souligné l’impératif de tenir compte lors de la réunion du Gouvernement, de plusieurs éléments, notamment « l’accélération de l’achèvement des travaux de la ligne de chemin de fer reliant Tissemsilt à Boughezoul et le lancement des travaux d’aménagement des routes reliant la wilaya de Tissemsilt aux autres wilayas. Le chef de l’État a également enjoint au Gouvernement de tenir compte, lors de sa prochaine réunion, de « l’appui au programme de construction rurale dans la wilaya en adéquation avec sa vocation agricole et touristique, tout en affectant, en coordination avec les services des forêts, des assiettes foncières ce qui permettra aux familles de renouer avec les métiers d’artisanat connus dans la région ». Pour rappel, la réunion du Gouvernement à Tissemsilt est la deuxième du genre tenue hors le palais du Gouvernement à Alger, après que Khenchela ait accueilli une réunion similaire, le 12 décembre 2021, consacrée au programme de développement complémentaire de cette wilaya.
Sarah Oubraham