P APC

Le wali de Tipasa suspend le P/APC d’Attatba

Le wali de Tipasa, Mohamed Bouchama a décidé de suspendre le président de l’APC d’Attatba , Lakhdar Guerfi, pour mettre un terme à la situation de blocage qui entrave le règlement des affaires des citoyens de cette collectivité locale depuis près d’une année, a-t-on appris vendredi des services de wilaya. Jusqu’à la réunion des membres de l’APC d’Attatba et l’élection d’un nouveau président, le wali de Tipasa a chargé M. Mohamed Mahmoudi, Secrétaire général de la commune, de la gestion des affaires quotidiennes des différents services de la commune, ont indiqué à l’APS les services de cabinet du wali.
La décision du wali intervient en vue de mettre un terme à la situation de blocage que connait la commune d’Attatba depuis près d’une année, suite au refus de 13 des membres de la composante de l’Assemblée communale, de collaborer sous la présidence de Lakhdar Guerfi, apparenté au Rassemblement national démocratique (RND), ce qui a impacté « négativement» la gestion de ce service public, selon les mêmes sources. Les efforts et les démarches de conciliation entreprises par les services de la wilaya et le chef de Daïra de Koléa ont été voués à l’échec face à « l’intransigeance» du président de la Commune et à son «rejet» de collaborer en coordination avec les membres de de l’Assemblée, selon les mêmes sources qui ont réitéré les multiples appels du wali à « la nécessité de renoncer aux calculs personnels et de mettre l’intérêt du citoyen et de la commune au-dessus de toute considération».
Depuis près d’une année, 13 membres de l’APC d’Attatba ont refusé de collaborer avec le président de la commune, dont cinq (5) membres de sa même formation politique, en l’occurrence (RND), l’accusant d’«unilatéralisme dans la prise des décisions», de «mauvaise gestion», et de «calculs politiques étroits», affirme-t-on de mêmes sources.

Une tentative de vol d’un bureau de Poste déjouée à Médéa
Une tentative de vol au bureau de Poste «Ouled-Imam», dans le centre-ville de Médéa, a été déjouée dans la nuit de jeudi à vendredi et la «totalité» de la somme dérobée à l’intérieur de cette agence a été récupérée «quelques heures» après ce forfait, a-t-on appris de source sécuritaire. Alertés par les agents de sécurité de permanence en service au moment des faits, les éléments de la police judiciaire (PJ) de la Sûreté de la wilaya de Médéa ont, aussitôt, déclenché une enquête qui a permis, «quelque heures plus tard, de récupérer, aux alentours immédiats du bureau de Poste, une importante somme d’argent dissimulée dans un sac, volée la veille dans l’un des coffres du bureau de Poste», a indiqué à l’APS le commissaire Nabil Toualbia, qui n’a pas révélé le montant exact récupéré par ses services. L’enquête en cours devrait déterminer, selon l’Officier, les circonstances exactes de cette tentative de vol et les personnes impliquées dans cette affaire.

Un corps repêché et une personne sauvée par la protection civile au large d’Oran
Les éléments de la Protection civile de la wilaya d’Oran ont repêché un corps et sauvé une personne de la noyade au large des côtes oranaises, vendredi soir, selon le chargé de la communication de la Protection civile. Après avoir été alerté, l’équipe de six plongeurs de la Protection civile, assistée par les gardes-côtes, est intervenue en urgence pour sauver un homme de 35 ans, coincé sur une éminence rocheuse au lieu-dit «Monta».
Les premiers soins lui ont été prodigués avant son transfert au CHU d’Oran selon les dires du lieutenant Bellala Abdelkader. Quant à la seconde victime, âgée de 40 ans, décédée , elle a été transférée à la morgue du même établissement hospitalier. La réussite de cette opération a mobilisé une équipe de 25 agents d’intervention, deux bateaux pneumatiques, et trois véhicules de la protection civile.

Arrestation de deux individus et saisie de plus de 13 kg de kif traité à El Oued
Les services de police de la wilaya d’El Oued ont arrêté deux individus et saisi plus de 13 kg de kif traité destinés à la commercialisation, indique vendredi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, la police d’El Oued a arrêté deux suspects et saisi 13,279 kg de kif traité», précise le communiqué. Cette opération menée par les éléments du service de wilaya de la police judiciaire, a été effectuée grâce à l’exploitation d’informations faisant état d’un individu transportant à bord d’un véhicule une quantité de kif traité. Un plan mis en place a permis d’intercepter le véhicule en question dont la fouille a donné lieu à la découverte d’une quantité de kif traité. Le mis en cause a été transféré au service de wilaya de la police judiciaire qui a ouvert une enquête sur l’affaire.

Six blessés graves dans un accident de la route à Tissemsilt
Au total six personnes ont été gravement blessées dans un accident survenu vendredi sur la route nationale RN 14 sur le tronçon reliant les communes de Theniat El-Had et Layoune (Tissemsilt), a-t-on appris des services de la Protection civile. L’accident s’est produit quand deux véhicules sont entrés en collision au niveau de la zone de «Oued El-Ghoul», dans la commune de Theniat El-Had, a précisé la source, ajoutant que les blessés, âgés entre 20 et 55 ans, ont été transférés au service des soins intensifs de l’établissement public hospitalier de Theniat El-Had. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Deux narcotrafiquants arrêtés à Blida
Deux narcotrafiquants en leur possession 89 kilogrammes de kif traité ont été arrêtés mercredi à Blida par un détachement de l’Armée nationale populaire, indique jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire a intercepté, le 06 novembre 2019 à Blida/1èreRégion militaire, deux (02) narcotrafiquants en leur possession 89 kilogrammes de kif traité, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi 21 kilogrammes de la même substance à Ghardaïa/4eRM», précise la même source. Par ailleurs, des détachements combinés de l’ANP «ont arrêté, à El Oued/4eRM et Saïda/2eRM, deux (02) individus et saisi un (01) camion, un véhicule (01) utilitaire et 15870 unités de différentes boissons, alors que cinq (05) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Ouargla et Tlemcen», ajoute le communiqué.

Un train heurte mortellement un piéton à Béjaïa
Un train de voyageur, assurant la liaison Béjaïa-Beni Mançour, à l’extrémité Ouest de la wilaya a mortellement heurté jeudi à Béjaïa, à hauteur d’un passage à niveau urbain non gardé, un sexagénaire se trouvant aux abords, indique un communiqué de la Protection civile.
Les circonstances à l’origine de l’accident n’ont pas été précisées. Toutefois une enquête a été ouverte par les éléments de la sûreté de wilaya, a souligné le communiqué. La victime, âgée de 60 ans, est originaire de la localité de Taourirt Ighil, dans la daïra d’Adekar, a-t-on ajouté. Son décès porte à trois personnes le nombre de morts tués par un train depuis le début de l’année. Les deux autres ont été déplorés, respectivement aux lieux dit Ibachirène et Ibourassene, dans la circonscription de Oued Ghir à 10 km à l’ouest de Béjaïa, en janvier et avril dernier.