Le SPECTRE était bien derrière les trois derniers James Bond

Révisez tous les Bond depuis l’arrivée de Daniel Craig dans le rôle de 007. C’est maintenant officiel, le SPECTRE était l’organisation derrière les menaces des trois films. On ne peut pas dire qu’on ne l’avait pas vu venir. On s’en doutait même un peu, depuis la bande-annonce de 007 Spectre où le personnage de Orbehauser (Christoph Waltz) lançait à Bond « C’était moi James… L’auteur de tous tes malheurs ». L’annonce de la sortie prochaine de neuf Blu-ray à thèmes SPECTRE nous avait un peu aussi mis la puce à l’oreille. Ces magnifiques Steelbooks proposent six Bond vintage où l’organisation SPECTRE est représentée, plus Casino Royale, Quantum of Solace et Skyfall. Avec un communiqué de presse très habilement rédigé pour mettre cette trilogie en avant comme « les 3 derniers films », en prenant soin de ne pas faire de lien avec la thématique SPECTRE. Le regroupement dans le même package était déjà une forme d’aveu à peine dissimulé. Christoph Waltz jure qu’il ne joue pas Blofeld, mais…La semaine dernière, nous avons posé la question aux scénaristes de 007 Spectre (et des trois derniers Bond avec Daniel Craig), Noel Purvis et Robert Wade : « Est-ce que 007 Spectre fait un retcon des trois films précédents ? C’est à dire est-ce que finalement on va découvrir que le SPECTRE était derrière le Chiffre, QUANTUM, et peut être Silva ? » Ce à quoi Robert Wade nous a répondu : « Vous semblez savoir de quoi vous parlez. Mais on ne peut pas en dire plus ! (rires) ».

Aujourd’hui, la révélation est enfin officielle. Avec la sortie du dernier numéro de Empire Magazine dont Sam Mendes est rédacteur en chef invité, les mêmes scénaristes lâchent enfin le morceau : dans une série de mini dossiers, ils détaillent les membres de l’organisation SPECTRE tels que nous les avons rencontrés sans le savoir, donc, depuis les trois films précédents. On apprend que Le Chiffre dans Casino Royale était donc bien employé par SPECTRE, et Mr. White, l’une des figures majeures de l’organisation, s’était chargé de l’éliminer quand il avait trahi la confiance de ses employeurs et que, manipulée par le SPECTRE, Vesper Lynd s’est suicidée après avoir trahi James Bond. Dominic Greene dans Quantum Of Solace dirigeait, lui, les opérations de SPECTRE en Amérique du sud sous le nom de code QUANTUM. Enfin Raoul Silva dans Skyfall était le directeur informatique de SPECTRE, chargé de semer l’anarchie au Royaume-Uni et accessoirement éliminer M. Orbehauser dans 007 Spectre est quant à lui bien nommé comme étant à la tête de l’organisation. Il partage un passé avec Bond, et le futur de la saga ainsi que celui de l’organisation SPECTRE dépend de ce qui va se passer dans le film. On applaudit l’adroit retcon des scénaristes et producteur, et on s’impatiente en revoyant les 3 derniers films à la lumière de ces infos, en attendant la sortie de 007 Spectre, le 11 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>