Tebboune-Labatcha

LE SG DE L’UGTA AU SORTIR DE SA RENCONTRE AVEC LE LOCATAIRE D’EL MOURADIA : « Le Président rassure les travailleurs »

Le président Tebboune a compris que le renforcement du front interne passe inéluctablement par l’amélioration du quotidien immédiat des citoyens. À commencer par la révision à la hausse des revenus moyens et faibles, comme il l’avait déjà décidé au profit des travailleurs et des retraités. Dans la foulée, il rassure davantage la force ouvrière que l’État poursuivra, graduellement, cette tendance d’amélioration du pouvoir d’achat.
Le palais d’El-Mouradia ne désemplit pas, vingt jours après le lancement de l’initiative de rassemblement propre au président de la République, consistant en une « main tendue » à tous les patriotes et forces vives du pays, à l’effet de renforcer le front interne pour relever les grands défis qui se présente à l’Algérie. Après le ballet des partis et personnalités politiques, le président Tebboune a reçu, hier, le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens, Salim Labatcha.
C’est ainsi qu’au sortir de l’audience que lui a accordée le président de la République, et s’exprimant au micro de la Télévision nationale, le chef de la Centrale syndicale a affiché un optimisme quant au maintien à terme de la politique sociale de l’État, à travers une révision graduelle des revenus faibles et moyens. Témoignant d’une bonne volonté de bien faire du locataire d’El-Mouradia, Labatcha souligne qu’il est sorti de la rencontre avec l’idée selon laquelle l’État, et à travers lui le président de la République a l’intention d’aller vers des augmentations « graduelles » sur les salaires des travailleurs. En sus, indique le SG de l’UGTA, il a été question avec le président de la République de discuter du dossier de réforme des subventions qui, une fois l’opération faite, les aides sociales iront aux personnes qui les méritent le plus.
Sur un autre volet, les deux parties ont abordé l’initiative de rassemblement allant dans le sens de renforcer le front interne. À ce titre, Salim Labatcha, a salué l’idée du président de la République, visant l’unification des rangs.
Il affirme, dans ce sens, que l’UGTA, en tant que force syndicale, « reste fidèle à ses principes ancrés et salue la démarche et l’initiative de rassemblement initiée par le président de la République à travers son appel à tous les Algériens, sans exclusive aucune, au resserrement des rangs ».
Au risque de le répéter, la centrale syndicale « réitère, encore une fois, sa disponibilité à contribuer à cette initiative en vue de réaliser les objectifs suprêmes au mieux de l’intérêt et de l’unité du pays », a-t-il soutenu son chef en poste.
À propos du volet économique, Salim Labatcha n’est pas resté insensible sur les mesures de réformes prises par le président de la République pour la relance industrielle. Le SG de l’UGTA s’est ainsi félicité des « décisions sages » prises par le chef de l’État à ce propos, à l’effet d’ « alléger le fardeau sur les travailleurs » en dépit des répercussions de la pandémie de coronavirus, soulignant que le président Tebboune avait, durant cette rencontre, insisté sur le maintien « irréversible » de la politique de l’État ; à savoir l’aide sociale.
Farid Guellil