Karaté

Le président de la Fédération algérienne de karaté-do, dresse le bilan de la participation algérienne aux Championnats d’Afrique : «Nos athlètes ont dépassé les objectifs tracés»

Le président de la Fédération algérienne de karaté-do (FAK), Slimane Mesdoui, a estimé que les karatékas algériens engagés aux Championnats d’Afrique (cadets, juniors, seniors) clôturés dimanche à Tanger (Maroc), ont «dépassé les objectifs tracés» avec une moisson de 20 médailles (9 or, 4 argent et 7 bronze).

«Je suis fier de nos athlètes qui ont dépassé les objectifs tracés avant le début de la compétition continentale», a déclaré Mesdoui à l’APS, soulignant que «les Championnats d’Afrique ont regroupé les meilleurs athlètes du continent». «Avec les résultats obtenus, nous sommes en position de qualifier six athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo», a-t-il ajouté. Le président de la FAK a également indiqué que cette compétition a permis aux karatékas algériens de confirmer leur excellent état de forme. «Nous avons enregistré le retour en force de Kamilia Hadj Saïd qui a reconquis le titre africain en kata individuel et la confirmation de Hellassa après son titre mondial décroché l’été dernier», a-t-il déclaré. D’autre part, Mesdoui a déploré le manque de moye
ns de la FAK qui a empêché l’instance d’engager des athlètes dans les épreuves consacrées aux cadets. «J’espère que le Ministère de la Jeunesse et des Sports accordera plus de moyens au karaté-do, qui est devenu une discipline olympique», a-t-il souhaité. Les médailles d’or algériennes en seniors ont été remportées par Kamilia Hadj Said (kata), Widad Draou (kumité / -55kg), Loubna Mekdas (kumité / +68kg), Hocine Daîkhi (Kumité / +84 kg), la sélection masculine de kumité et la sélection féminine de Kata, tandis que les breloques en or des juniors ont été décrochées par Cylia Ouiken (kumité / -48 kg), Louiza Abouriche (Kumité / -53 kg) et Ayoub Anis Helassa (Kumité / -55 kg). Concernant les médailles d’argent, la karatéka Lamya Matoub (kumité / -68 kg) et la sélection masculine de Kata se sont distinguées en seniors, alors que les deux autres sont revenues aux juniors Ines Abid (kumité / +59 kg) et Yanis Tas (kumité / -61 kg). Les médailles de bronze ont été remportées par les seniors Imen Taleb (kumité / -50 kg), Chaîma Midi (kumité / -61 kg), Mouad Ouites (Kata), Yanis Lardjane (kumité / -75 kg) et Anis Samy Brahimi (kumité / -84 kg), et par deux autres juniors. Il s’agit de Yanis Tas (Kata) et Aya Nour El Bahdja Siad (kumité / -59 kg). Au classement général, la première place est revenue au pays hôte avec 37 médailles (15 or, 13 argent et 9 bronze), tandis que la seconde position a été obtenue par l’Egypte avec un total de 39 médailles (11 or, 19 argent et 9 bronze). Les Championnats d’Afrique-2020 (cadets, juniors, seniors) se sont disputés du 7 au 9 février à la salle Ziaten de Tanger, avec la participation de plus de 350 karatékas représentant 23 pays, dont 25 Algériens.