Youcef Atal

Le PAC bénéficiera d’une quote-part d’un éventuel transfert d’Atal : Zetchi se frotte les mains

Tout le monde est unanime à dire que le jeune international algérien, Youcef Atal, sera l’une des attractions du marché des transferts estival prochain, tant que le joueur est en train de séduire plus d’un parmi les recruteurs, y compris les formations européennes les plus huppées. Et s’il y a un club qui suit avec un intérêt particulier l’évolution du dossier du latéral droit de l’OGC Nice, c’est bien son club formateur, à savoir le Paradou AC. La formation de la banlieue algéroise est promise d’ailleurs à une entrée d’argent des plus faramineuses si Atal venait à être transféré vers un autre club, exactement comme le stipule l’une des clauses du contrat de transfert du natif de Tizi Ouzou vers le pensionnaire de la Ligue 1 française l’été passé.
à l’époque, le joueur de 22 ans qui venait de consommer un prêt d’une année au profit du club belge de Courtrai, a été cédé à Nice contre 3 millions d’euros. A peine une année après, la valeur marchande de l’international algérien a atteint près de 40 millions d’euros, de quoi donc pousser la direction du PAC à se frotter les mains, même si du côté du club français l’on persiste et signe qu’Atal n’est pas à vendre cet été. Cela ne dissuade pourtant pas les recruteurs, puisqu’il ne se passe pas un jour sans que l’on annonce un intérêt certain de tel ou tel club pour le joueur algérien.
Cette fois-ci, ce sont les dirigeants italiens de Naples qui seraient intéressés par le profil d’Atal, selon les révélations du quotidien local Calciomercato. Les très grosses prestations de l’ancien du Paradou AC en Ligue 1 française ont attiré de nombreux prétendants européens à l’image de l’Atlético Madrid, de Chelsea ou encore du Bayern Munich. Le joueur pourrait donc rejoindre ses deux coéquipiers en sélection, Adam Ounas et Faouzi Ghoulam au Napoli, lors des prochains mois. D’autre part, on apprend  que le PSG qui va se séparer cet été de son arrière droit Meunier est à la recherche d’un bon défenseur pour le remplacer. Selon « France Football », les responsables parisiens ont pris attache avec leurs homologues de Nice pour connaitre la situation de l’international algérien Youcef Attal vis-à-vis de son club. Le joueur à travers ses prestations de haute facture, notamment  face au PSG,  a réussi à taper dans l’œil des recruteurs du club de la capitale.
La direction niçoise serait contre un départ du défenseur  algérien, selon les nombreuses sorties médiatiques des dirigeants à ce sujet.
Le coach, Patrick Vieira, a déclaré : «Des clubs seront bien sûr intéressés, mais nous ne sommes pas vendeurs. Le message est clair, point final. ».
Hakim S.