MCA

Le MCA se qualifie aux 16es de finale de la coupe arabe dans la douleur : Signature imminente de l’entraîneur Courbis

Le MCA s’est qualifié dans la douleur au prochain tour de la Coupe arabe des clubs. Le vieux club de la capitale a été accroché au stade du 5-juillet par une modeste équipe d’Al Rifaâ du Bahreïn (0-0).

C’est grâce à leur victoire à l’aller à Manama (2-1) que les Algérois ont validé leur billet pour les 16èmes de finale. Pourtant, les Vert et Rouge avaient une occasion propice pour se refaire une santé, eux qui sont plongés dans la crise depuis un bon bout de temps. Finalement, rien de cela ne fut, et la réconciliation tant attendue avec les fans a été reportée à une date ultérieure. Le match de vendredi soir s’est déroulé sous les yeux de l’entraîneur français, Rolland Courbis, pressenti pour prendre les commandes techniques de la formation de Bab El-Oued en remplacement de son compatriote, Bernard Casoni, limogé depuis près d’un mois. En effet,les négociations entre la direction mouloudéenne et Rolland Courbis avancent à grands pas, si l’on se réfère au président du Conseil d’administration du Doyen, Mohamed Hireche, qui annonce une signature imminente du technicien français. «Nous avons pratiquement tout conclu, notamment au sujet de notre ambitieux projet sportif auquel on souhaite associer le technicien français vu sa riche expérience dans le domaine», confie le responsable mouloudéen qui a fait également visiter à l’ancien coach de l’USMA les installations sportives où l’équipe effectue son travail. L’occasion fut propice aussi pour Hireche afin d’exposer à son invité les grandes lignes du projet sportif, consistant notamment en la signature prochaine d’un contrat de location du stade du 5-juillet, la construction d’un centre de formation, et l’ouverture d’Académies de football au niveau des quatre régions du pays, y compris dans le sud algérien. Selon le président algérois, Courbis devait rendre sa réponse définitive hier soir. Par ailleurs, beaucoup de choses ont été dites sur des agissements dans les coulisses visant à faire capoter la venue de Courbis. Ce dernier a fait une confidence aux dirigeants mouloudéens quinégociaient avec lui après son arrivée à Alger jeudi qui les a laissées perplexes. En effet, le technicien corse, et dès que l’information de ses contacts avec le Mouloudia s’est propagée à travers les médias et les réseaux sociaux a reçu plusieurs appels téléphoniques en provenance d’Alger. La quasi-totalité des appelants l’ ont tout simplement mis en garde contre l’idée d’accepter l’offre algéroise. En d’autres termes, ils ont tenté de le dissuader, en lui dénombrant les interminables problèmes que vit ce club. Mais connaissant la personnalité de Courbis et son caractère fort, l’homme n’a évidemment pas donné d’importance à tous ces avertissements. La preuve, il n’a pas hésité à répondre à l’invitation de la direction mouloudéenne en débarquant à Alger où il a entamé les négociations avec les responsables des Vert et Rouge. Reste à savoir néanmoins s’il va y aller au bout ou non.
Hakim S.