Cavalli

Le MC Oran dans la tourmente : L’entraîneur Cavalli s’en lave les mains

La situation du MC Oran s’est dégradée un peu plus après sa deuxième défaite de rang cette fois-ci sur le terrain de la JS Kabylie (4-2) dimanche en match comptant pour la 26e journée de la Ligue 1 de football au moment où son entraineur Jean Michel Cavalli s’en lave les mains. «La situation du MCO était déjà compliquée au départ.
Nous avons fait face dans ce match à une très bonne équipe de la JSK qui nous a été tout simplement supérieure», a déclaré le coach français en conférence de presse d’après match.
«Il faudra vite tourner la page et revoir notre copie en vue de notre prochain match face au DRB Tadjenanet, un match qu’il ne faudra surtout pas perdre», a-t-il ajouté.
Appelé à la rescousse pour succéder à Omar Belatoui peu après le début de la phase retour, l’ancien sélectionneur d’Algérie n’a pas réussi à provoquer le déclic escompté. Les «Hamraoua» n’ont remporté qu’un seul match sur les six joués sous sa houlette, poursuivant ainsi leur descente aux enfers, pour se retrouver plus que jamais menacés de relégation. «Nous avons toujours notre destin entre les mains.
On doit au moins revenir avec un nul de notre prochain déplacement à Tadjenanet, tout en faisant le plein lors des deux dernières sorties à domicile. Garder notre sérénité, sera la clé de notre maintien», a encore estimé Cavalli, le quatrième coach à diriger le club phare de la capitale de l’Ouest cette saison, après Badou Zaki, Omar Belatoui et Aïssa Kinane.
À l’issue de la 26e journée du championnat, le MCO partage la 13e place avec l’O Médéa pour 28 points chacun. L’équipe affrontera le DRBT, un concurrent direct dans la course au maintien, lors de la prochaine journée. Par ailleurs, le wali d’Oran a dépêché une délégation officielle à Tizi-Ouzou pour être au chevet des supporters du MCO victimes d’un accident de circulation survenu dimanche soir après le match face à la JSK, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.
Une vingtaine de fans dont le bus s’est renversé ont été blessés, mais seuls deux entre eux ont été admis au bloc opératoirs alors que les autres ont été autorisés à quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires, ajoute-t-on de même source, précisant que les supporters en question ont été pris en charge par les autorités locales de la wilaya de Tizi-Ouzou.