12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Spor

Le CRB en course pour la deuxième place : Réda Malek craint l’arbitrage et les… coulisses

Malgré un parcours mitigé au cours de la deuxième partie de cet exercice, le CRB n’est qu’à un seul point du podium avant trois journées du baisser du rideau du championnat.
Mais les deux points que le club vient de perdre à domicile contre l’USMB qui l’a obligé au match nul (1-1), risque de lui jouer un mauvais tour.Le président du Chabab, Réda Malek en est d’ailleurs conscient : «Je dois reconnaître que ce nul a sérieusement hypothéqué nos chances pour terminer sur le podium. En fait, ce n’est pas la première fois qu’on vendange aussi bêtement des points sur notre terrain, notamment au cours de la phase retour. Je n’arrive d’ailleurs pas à expliquer ces contre-performances, alors que les joueurs étaient intraitables à domicile pendant la première partie de l’exercice», nous confie le boss belouizdadi. Et même s’il reste persuadé que le destin de son équipe n’est désormais plus entre les mains de son équipe, Malek ne désespère toujours pas de voir ses poulains se révolter et démentir les pronostics qui donnent la JSK et la JSS seuls capables de terminer sur le podium derrière le leader intraitable, l’USMA.Néanmoins, le boss des Rouge et Blanc émet certaines appréhensions liées en particulier à l’arbitrage et au jeu de coulisses. Il le dit d’ailleurs clairement : «J’estime que l’arbitrage nous a sapés cette saison. Outre les nombreuses erreurs dont on avait été victimes, le précédent match contre l’USMB a été la goutte qui a fait déborder le vase. Ce jour là, l’arbitre a été pour beaucoup dans le nul ayant sanctionné les débats. Certes, les faveurs des pronostics avant trois journées de la fin de la saison vont vers la JSK et la JSS pour terminer sur le podium, mais si l’éthique sportive venait d’être respectée, le CRB aura son mot à dire. Le football algérien est victime du travail de coulisse qui s’active durant chaque fin de saison».Par ailleurs, tout indique que l’entraîneur Alain Michel ne sera pas reconduit la saison prochaine. Même le président Malek lui impute la responsabilité de la détérioration des résultats de son équipe au cours de la phase retour. «Alain Michel ne maitrise plus le groupe, et cela s’est répercuté sur les résultats», explique encore le chairman de la formation algéroise.
H. S.

Related posts

Djamel Belmadi : «On y a cru jusqu’au bout»

courrier

Manchester City : Guardiola deux ans de plus pour parachever son œuvre

courrier

MOB-ESS : les Crabes veulent leur dixième succès de la saison

courrier

Coup d’envoi aujourd’hui de la Coupe arabe : Les Verts en quête du titre et de… 5 millions dollars

courrier

Malgré la nomination d’un nouveau président : Les supporters du MCO ne décolèrent pas

courrier

Noureddine Ould Ali, sélectionneur des U23 : « Il faut qu’on soit prêts à tous les niveaux »

courrier