LEE Nak-yeon

LE CONSEIL D’AFFAIRE ALGÉRO-CORÉEN AU MENU D’UNE VISITE DE DEUX JOURS À ALGER : Le Premier ministre Sud-coréen reçu aujourd’hui par Ouyahia

Le Premier ministre de la République de Corée, LEE Nak-yeon, entamera, aujourd’hui, une visite officielle en Algérie, devant s’étaler jusqu’à demain, apprennent les services de la Primature qui ont publié un communiqué sur le site web du gouvernement. «À l’invitation de Ahmed Ouyahia, Premier ministre, LEE Nak-yeon, Premier ministre de la République de Corée, effectuera une visite officielle en Algérie du 16 au 18 décembre 2018», a annoncé cette source qui confirme de fait un communiqué diffusé, mardi dernier, par les mêmes services du Premier ministère. Pour le gouvernement, «cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre l’Algérie et la République de Corée, liés par une Déclaration de partenariat stratégique signée en 2006 entre le président Abdelaziz Bouteflika et son homologue coréen», pouvait-on lire sur le communiqué. Comme il est d’usage diplomatique, les deux parties vont se pencher sur l’examen des relations bilatérales et des voies et moyens de raffermir davantage le partenariat entre l’Algérie et la Corée du Sud. En outre, les deux Premiers ministres déborderont sur les questions d’importance régionale et internationale communes aux deux pays. Au plan économique, il sera question lors de cette visite de LEE Nak-yeon, qui conduira par ailleurs une délégation composée d’officiels de son gouvernement et d’hommes d’affaires de son pays, de faire le point avec les responsables algériens sur le volume des échanges économiques et commerciaux. Ainsi, les discussions prendront forme dans la tenue, demain, en marge de cette visite, de la 5ème session du Conseil d’affaires algéro-coréen qui se tiendra également à Alger.
Farid G.

LE COMMERCE ENTRE L’ALGÉRIE ET LA CORÉE DU SUD
Les échanges ont atteint près de 2,3 milliards USD en 2017
Considérée comme l’un des plus importants partenaires de l’Algérie dans le domaine économique, la Corée du Sud partage avec notre pays un volume d’échange commercial atteignant près de 2,3 milliards de dollars en 2017. Plus exactement, l’Algérie a exporté vers son partenaire des marchandises d’une valeur de 700 millions de dollars contre 1,6 milliards de dollars d’importations de ce pays. Récemment encore, soit au premier semestre 2018, le volume des importations algériennes depuis la Corée du Sud s’est élevé à 609 millions USD alors que les exportations vers le partenaire coréen se sont établies à 474 millions USD. Ces échanges commerciaux sont rendus possibles à la faveur de la «Déclaration de partenariat stratégique», en vigueur depuis mars 2006. Un accord par lequel se distingue l’Algérie du fait qu’elle est le seul pays africain à l’avoir fait avec la Corée du Sud. Dans l’une des clauses de cette déclaration, les deux parties se sont entendues sur la mise en place d’«un partenariat stratégique basé sur l`entente et la confiance mutuelles».
F. G.