Le choix des sites du programme de logement Aadl 2 (2013) sera lancé en octobre : Plus de 40 000 souscripteurs retenus

Une très bonne nouvelle attend des milliers de souscripteurs du programme AADL 2, (2013), et leurs familles. « Plus de 40 000 souscripteurs au programme AADL 2 vont pouvoir choisir leurs sites à partir du mois d’octobre prochain, a annoncé Abdelwahid Temmar, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville », rapporte hier, le quotidien arabophone « Ennahar». Dans ce sens, notre source a affirmé que « l’opération pour le choix des sites sera lancée par l’Agence nationale de l’amélioration et de développement du logement (AADL) au cours du mois d’octobre prochain. Elle sera la troisième opération de choix des sites pour pas moins de 40 000 souscripteurs du deuxième programme de logements de type location-vente (AADL 2013).
Par la suite, la même source, affirme qu’«après l’achèvement de l’opération du choix des sites par les souscripteurs exprimant leurs souhaits sur le site électronique dédié à cet effet, l’agence devra les orienter vers les sites, après la poursuite de l’étude de leurs dossiers, selon certains critères», pour n’en citer que « la situation familiale des souscripteurs du programme AADL 2″. Dans ce sens, il est à noter que le ministère de l’Habitat a précisé, dans son dernier communiqué, que « vu la demande croissante des souscripteurs dans certaines wilayas, la direction générale de l’AADL a décidé d’examiner les préoccupations des souscripteurs dans certaines wilayas en tenant compte de la situation du souscripteur, à l’instar de la distance entre le lieu de résidence et le site d’affectation ».
Le même communiqué explique d’abord que « cette procédure a été mise en marche en application de l’arrêté du 22 juillet 2013 modifiant et complétant l’arrêté du 23 juillet 2001 fixant les conditions et modalités de traitement des demandes d’acquisition de logement dans le cadre de la location-vente ». Après cela, la tutelle a tenu à informer l’ensemble des souscripteurs au programme AADL que « l’ordre chronologique d’inscription est toujours respecté conformément à l’arrêté susmentionné».
Mohamed Amrouni