Lancement d’une campagne de sensibilisation aux dangers de la route

Le Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR) organise, depuis hier lundi, une campagne de sensibilisation aux accidents de la circulation, a indiqué un communiqué du Centre. Cette initiative a pour objectif de «sensibiliser les usagers de la route aux dangers des accidents de la route, particulièrement durant la saison estivale qui enregistre une forte hausse du trafic routier, particulièrement au niveau des villes côtières». À cet effet, un programme s’appuyant sur deux volets médiatique et de proximité a été mis en place pour assurer le bon déroulement de cette campagne placé sous le patronage du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui. Au volet médiatique, plusieurs programmes de sensibilisation sur la conduite seront diffusés durant la saison estivale à travers les radios thématiques et locales, outre la programmation de spots à l’adresse des transporteurs, des conducteurs de motocycles et des voyageurs. Un travail de terrain est prévu au titre du deuxième volet au niveau des espaces, places publiques et façades maritimes avec l’organisation d’une caravane de sensibilisation est-ouest qui va sillonner les wilayas côtières ayant enregistré le plus d’accidents et de victimes. La caravane dont le coup d’envoi sera donné à partir de la wilaya de Annaba, marquera ensuite une halte à Béjaïa, puis Alger, Tipasa, Oran et Tlemcen et sera clôturée le 09 août, a conclu le communiqué.

Démantèlement d’un réseau de narcotrafiquants à Béchar
Un détachement de l’Armée nationale populaire, en coordination avec les services de Sûreté nationale, a réussi, dimanche à Béchar, à démanteler un réseau de narcotrafiquants composé de cinq criminels et a saisi plus de 7 kilogrammes de kif traité, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire, en coordination avec les services de Sûreté nationale, a réussi à démanteler, aujourd’hui 15 juillet 2018 à Béchar/3eRM, un réseau de narcotrafiquants composé de cinq (05) criminels, et a saisi 7,25 kilogrammes de kif traité, deux (02) véhicules et une somme d’argent», note la même source. «Ce résultat vient s’ajouter à une série d’autres opérations ayant permis de mettre en échec des tentatives d’introduction de ce poison dans cette région, et dénote de la permanente vigilance et l’entière disposition des Forces de l’Armée nationale populaire mobilisées le long des frontières nationales», ajoute le communiqué.

Fête nationale : 845 voitures brûlées en France, 508 gardés à vue
Pas moins de 845 voitures ont été brûlées et 508 personnes ont été placées en garde à vue lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet, jour de fête nationale, en France, a annoncé dimanche soir le ministère de l’Intérieur. «Le nombre de voiture brûlées est en baisse par rapport à l’an dernier où 897 véhicules étaient partis en fumée», selon le ministère. «Le nombre de gardés à vue a en revanche bondi de 368 en 2017 à 508 cette année», a précisé le porte-parole du ministère qui souligne qu’»aucun incident majeur n’a été à déplorer». Selon le bilan du ministère de l’Intérieur, 29 membres des forces de l’ordre ont été blessés durant ces deux nuits de festivités vendredi et samedi, contre 21 l’an dernier. Quelque 110 000 policiers et gendarmes ont été mobilisés à l’occasion des festivités du 14-Juillet et de la finale du Mondial, remportée ce dimanche par l’équipe de France à Moscou.

L’Écosse accueillera le premier port spatial britannique
La région de Sutherland, dans le nord de l’Écosse, a été retenue pour accueillir le premier port spatial du Royaume-Uni, selon l’agence spatiale britannique qui l’a annoncé dimanche. «L’Écosse est le meilleur endroit au Royaume-Uni pour atteindre des orbites de satellites» envoyés dans l’espace via un site de lancement vertical, a écrit l’agence dans un communiqué. «Le port spatial permettra de «donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère passionnante pour l’industrie spatiale britannique», a affirmé le responsable de l’agence, Graham Turnock. Le choix de Sutherland confirme également les ambitions de l’Écosse dans ce secteur. Selon des experts de l’industrie spatiale, Glasgow est la ville, hors États-Unis, qui produit le plus de satellites, se spécialisant dans les petits appareils pouvant être utilisés pour les prévisions météorologiques comme les systèmes GPS. Le Royaume-Uni s’intéresse d’autant plus au développement de son industrie spatiale que son rôle dans les projets spatiaux européens est remis en question par le Brexit.

Près de 300 crocodiles massacrés par une foule en colère en Indonésie
Une centaine d’habitants d’un village se sont vengés après qu’un homme a été attaqué mortellement par un reptile. Un déluge de coups de couteaux, de pelles et de machettes s’est abattu sur des crocodiles de Sorong, en Indonésie. Quelque 292 animaux, espèce pourtant protégée dans ce pays, ont été massacrés samedi par les villageois. Un acte de vengeance, après la mort d’un habitant, tué par l’un de ces reptiles. La scène s’est déroulée samedi dans cette ferme d’élevage de la Papouasie indonésienne, peu après l’enterrement du défunt. Cet homme de 48 ans cherchait de l’herbe pour alimenter son bétail quand, sans s’en apercevoir, il est entré dans l’enceinte des crocodiles. Il a été mordu à une jambe, puis l’un des reptiles l’a tué d’un violent coup de queue. Après le drame, l’incompréhension. Pour des membres de la famille et d’autres habitants, qui se sont plaints à la police, cette ferme est trop proche d’une zone résidentielle, dans cette grande ville portuaire d’un peu plus de 200 000 habitants. Le propriétaire de la ferme a promis de dédommager la famille de la victime. «Nous sommes parvenus à un accord avec la famille de la victime et avons adressé nos condoléances», a déclaré le directeur de l’agence locale de protection des animaux, Bassar Manulang. Cela n’a pas suffi pour calmer les esprits. Sous le coup de la colère, plusieurs centaines d’habitants ont déferlé dans la ferme et ont tué 292 animaux. Presque tous les reptiles présents sur place y ont laissé la vie, des bébés pour l’essentiel mais aussi des adultes de deux mètres de long. Les policiers et membres de l’agence de protection des animaux, trop peu nombreux, n’ont pas pu empêcher ce lynchage mortel. La police de Sorong a ouvert une enquête et cherche des témoins.