La première anthologie de Shakespeare vendue 2 millions d’euros

Une rare compilation des œuvres du dramaturge britannique a été vendue, ce mercredi 25 mai, en Angleterre, chez Christie’s. C’est un collectionneur privé américain qui a fait l’acquisition du précieux recueil. L’un des exemplaires de la première compilation des œuvres de William Shakespeare, éditée en 1623, est parti aux enchères pour 1 874 000 livres (2 450 000 euros) mercredi 25 mai à Londres, a annoncé la maison Christie’s. C’est un collectionneur privé américain qui s’est porté acquéreur de l’anthologie, ainsi que d’un exemplaire de chacune des trois rééditions en 1632, 1664 et 1685 pour un montant total de 2.479.000 livres, frais compris, a précisé Margaret Ford, responsable des livres et manuscrits chez Christie’s. «L’universalité et l’intemporalité des analyses de Shakespeare sur la nature humaine continue à attirer et à captiver le public dans le monde entier», a-t-elle commenté.

18 œuvres publiées pour la première fois
Le Premier Folio imprimé, fait rare à l’époque, de Shakespeare a été édité seulement sept ans après la mort du dramaturge, il y a 400 ans. Cette première édition comptait environ 750 exemplaires, dont moins d’un tiers a été retrouvé, et a permis d’éviter la disparition de Macbeth et de 17 autres œuvres. L’anthologie contient 36 œuvres dont 18 qui étaient publiées pour la première fois et auraient de ce fait probablement disparu sans ce Premier Folio. Il s’agit entre autres de Macbeth, La Tempête, Comme il vous plaira, La Mégère apprivoisée, Tout est bien qui finit bien, La Nuit des rois, Henry VIII, Antoine et Cléopâtre et Cymbeline.
Début mai dernier, deux volumes des Comédies du dramaturge écrites entre 1598 et 1613 ont été publiés aux prestigieuses éditions de la Pléiade.