ENTV

La FAF accuse la Télévision nationale

La FAF a accusé la Télévision nationale d’être derrière la crise financière que connaissent les clubs de football algériens, lesquels n’ont pas assez d’argent pour payer leurs joueurs et entraîneurs qui ont recouru à la FIFA pour déposer des plaintes. Selon le chargé de communication de la FAF, Mohamed Salah Aboud, la Télévision nationale n’a pas remis aux clubs les frais des droits de retransmission télévisuelle. De ce fait, les clubs se retrouvent face à une crise financière et n’ont pas pu honorer leurs engagements vis-à-vis de certaines joueurs et entraîneurs, a encore expliqué le chargé de communication de la FAF qui intervenait lors de l’émission Football Magazine de la Chaîne 3 de la Radio nationale. C’est ainsi que des entraîneurs et des joueurs ont porté les litiges qui les opposent à leurs clubs au niveau de la FIFA, laquelle a mis en demeure ces clubs au risque de prendre des sanctions à leur encontre. Face à cette menace, la FAF a décidé de régler ces litiges en déboursant de l’argent à la FIFA avant de se faire rembourser auprès des clubs qui sont en litige avec la FIFA. Aujourd’hui la FAF adopte une autre attitude et se met du côté des clubs. Pour expliquer ce revirement dans la position de la FAF, le chargé de communication de la FAF n’a pas trouvé d’autres explications que de tirer sur la Télévision nationale qui n’a pas encore versé aux clubs les droits de retransmission TV, comme si les clubs algériens ne vivaient que des droits de retransmission TV.

Marriott sommé de quitter Cuba
Marriott, première multinationale américaine à s’installer à Cuba depuis la Révolution de 1959, devra plier bagages d’ici fin août, sur ordre des autorités américaines qui renforcent leurs sanctions contre le gouvernement cubain. « Marriott International a été notifié par le Département du Trésor américain que nous devons arrêter de gérer le Four Points Sheraton à La Havane, Cuba, d’ici le 31 août », a indiqué, vendredi, une porte-parole du groupe, cité par l’agence AFP. Par ailleurs, « nous ne serons plus autorisés à ouvrir les autres hôtels que nous avions en préparation à Cuba ». Le groupe américain devait notamment gérer l’hôtel de luxe Inglaterra, en plein cœur de La Havane et récemment rénové. « Nous n’allons pas le gérer » finalement, a ajouté la porte-parole.

SEAAL victime de graves sabotages
La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL) a annoncé, vendredi, la mise en place d’un programme d’approvisionnement en eau potable au profit des citoyens de la nouvelle ville de Sidi-Abdellah, Mahelma, les hautes et basses régions de Zéralda, Staoueli et Aïn-Benian, et ce suite aux actes de vandalisme ayant ciblé d’importantes structures de transfert des eaux dans ces régions.
Dans le but de garantir l’approvisionnement de sa clientèle en eau potable, SEAAL a mis en place le programme suivant: La nouvelle ville de Sidi-Abdellah, Mahelma et les hautes régions de Zéralda de 00h00 à 08h00 du matin.
Les basses régions de Zéralda, Staoueli et Aïn-Benian à partir de 08h00 à 00h00, a précisé le communiqué.

Dzair Tv ferme définitivement ses portes
Après le départ précipité de son DG Abrous Outoudert, le 16 juillet dernier, les travailleurs de Dzair Tv avaient choisi leur collègue et journaliste Mouloud Louail, comme directeur, mais ce dernier n’a pas réussi à apaiser la tension et une crise a éclaté entre lui et les travailleurs du groupe médiatique. Première décision : fermeture le 26 juin 2019 de Dzair News, (la chaîne d’info du groupe Dzair Tv), pour réduire les coûts du satellite.
Cette décision arbitraire qui a été largement dénoncée n’a pas empêché la saignée dans le groupe médiatique d’Ali Haddad. Plusieurs journalistes et techniciens quittent le groupe après être restés plus de huit mois sans salaires. Depuis le 22 août, un liquidateur a été désigné pour tous les biens d’Ali Haddad. Alors que le club de l’USMA a trouvé un repreneur, à travers le groupe économique Serport, le groupe médiatique peinait à régler ses dettes et surtout à maintenir en vie sa télévision.
Après plusieurs arrêts durant le mois de mars, le signal de la chaîne Dzair Tv est totalement coupé le 4 juin 2020. Seule, la page facebook et la chaîne Youtube de Dzair Tv restent actives à ce jour.
Dernière décision de la direction: interdire l’accès à tous les travailleurs, signifiant ainsi l’arrêt définitif de l’activité du groupe médiatique. Depuis l’arrestation de Rebouh Haddad, le propriétaire administratif du groupe médiatique les temps nouveaux, le sort de la chaîne était définitivement scellé.

Washington « mouché » par Moscou
Accusant la Russie de jouer un rôle destructeur au Proche-Orient, l’assistant du secrétaire d’État américain pour la région estime que Moscou doit la quitter. La diplomatie russe a rappelé que les actions de Washington n’y avaient pour résultat que morts et destructions. En raison de son rôle dévastateur au Proche-Orient, la Russie doit quitter la région, a déclaré David Schenker lors d’une vidéoconférence à l’Institut du Proche-Orient à Washington. «Éloigner les Russes du Proche-Orient a été la pierre angulaire de la politique américaine pendant 45 ans. Maintenant, ils jouent un rôle destructeur là-bas. Et nous pensons franchement qu’ils doivent sortir de là», a-t-il indiqué. Au sujet de la «rivalité des grandes puissances» dans la région, l’assistant du secrétaire d’État américain au Proche-Orient souligne que Washington n’oblige pas Moscou et Pékin à se décider, mais veut plutôt qu’ils se rendent compte «des possibles conséquences de leur choix». «Les Russes ont changé le cours de la guerre, et le régime d’Assad demeure. Honnêtement, je pense que c’est un échec [pour l'administration Obama, ndlr]», a-t-il ajouté. La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a réagi à ces propos et a confié avoir du mal à se rappeler d’un «projet américain au Proche-Orient ayant eu un succès pendant ces deux dernières décennies». «Nous ne pouvons pas nous en souvenir. Seuls les morts et les destructions ont été le résultat de la politique américaine dans la région», a lâché Mme Zakharova.
À son tour, Andreï Krasov, premier chef adjoint au comité de Défense du parlement russe, a appelé Washington à s’occuper des problèmes intérieurs et de retirer ses forces de Syrie où les militaires russes, à la différence des soldats américains, se trouvent grâce à une autorisation de Damas.

Mis aux poings
« L’Algérie a atteint le pic de contamination par le coronavirus, le 29 avril dernier avec 119 cas », Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Fichtre aux chiffres !

« La Tunisie ne sera pas un front pour une quelconque partie liée à la crise libyenne », Kaïs Saïed, président tunisien.
Après l’élimination de Droudkal, le doute est plus que jamais permis…

« Le parti de l’Union des forces démocratiques et sociales (UFDS) appelle à élargir la composante du comité d’experts chargés de l’élaboration de propositions sur la révision de la Constitution pour compter des représentants de formations politiques et de la société civile à condition qu’ils soient compétents » extrait d’un communiqué de l’UFDS.
Tardive et incompréhensible réaction…