Jeune

La brillantissime algérienne Ritadj félicitée par l’ambassade US

Elle s’appelle Ritadj Soujoud Rahahla, adolescente de 11 ans, issue de la wilaya de Sétif. Elle venait de faire la fierté de tout le pays, l’Algérie, en remportant avec brio un concours international des mathématiques, organisé récemment à Taïwan. Cette pépite nationale a réussi sa prouesse face à une concurrence rude de 1 000 participants issus de plusieurs pays, Comme les États-Unis, la Chine ou encore le Japon. Ainsi, dans un post publié hier sur sa page facebook, en signe de reconnaissance et de gratitude à cet exploit retentissant, l’ambassade américaine en Algérie a félicité notre jeune championne mondiale. Par ailleurs, la représentation US a annoncé à l’attention des jeunes étudiants algériens « ambitieux comme Ritadj » qui souhaitent acquérir plus de compétences avant de revenir pour aider au développement de leur pays, qu’elle propose des programmes d’échange entièrement financés comme TechGirls (pour les filles de 15 à 17 ans intéressées par la science et la technologie) et le Programme de leadership des jeunes algériens (pour les étudiants de 15 à 17 ans qui souhaitent développer leurs compétences en leadership des jeunes).

Décès d’une personne lors d’une fuite de gaz suivie d’explosion à Batna
Une personne a trouvé la mort lors d’un accident de fuite de gaz suivi d’une violente explosion qui s’est produit samedi après-midi, à Ain Djasser dans la wilaya de Batna, a-t-on appris auprès de la cellule d’information et de communication de la direction locale de la Protection civile. L’accident s’est produit à l’intérieur d’une habitation de deux étages et un local commercial et a causé la mort, sur place, à un homme âgé de 67 ans qui a succombé à ses graves blessures, a-t-on précisé. Des éléments de l’unité secondaire de la protection civile d’Ain Djasser sont intervenus dans cet accident, qui a engendré d’importants dégâts au bâtiment, tandis que la dépouille a été transférée au service concerné de l’hôpital de Marouana, a-t-on ajouté. De leur côté, les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une enquête pour connaître les causes et les circonstances de cet accident, a indiqué la même source qui a relevé l’intervention de l’unité de la Protection civile de Hamla dans la commune de Oued Chaâba, pour circonscrire les flammes, lors d’un accident similaire survenu, jeudi soir, dans un atelier de mécanique à la cité 2000 logements AADL.

Saisie d’importantes quantités de comprimés psychotropes dans plusieurs wilayas
D’importantes quantités de comprimés psychotropes ont été saisies par les services des Douanes dans diverses opérations menées dans les wilayas de Biskra, Laghouat et El-Meghaier, a indiqué mercredi un communiqué de la Direction générale des Douanes algériennes. Les éléments de la brigade douanière multidisciplinaire de Still (El-Meghaier) relevant de la Direction régionale des douanes de Ouargla, en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale, ont ainsi réussi à déjouer une tentative de contrebande, qui s’est soldée par la saisie de 18.150 comprimés psychotropes minutieusement dissimulés dans un camion et à l’arrestation de deux (2) individus qui ont été déférés devant les juridictions compétentes, a précisé la même source. Les éléments de la brigade douanière mobile de Biskra (Direction régionale de Constantine) ont procédé récemment à la saisie de 13.304 comprimés psychotropes dissimulés dans une voiture de tourisme. Le suspect arrêté a été déféré devant les juridictions compétentes, selon le communiqué. Par ailleurs, les éléments de la brigade régionale de lutte contre la contrebande relevant de la Direction régionale des douanes de Laghouat, en coordination avec les éléments de la brigade douanière mobile de cette wilaya, ont déjoué une tentative de contrebande donnant lieu à la saisie de 5.040 comprimés psychotropes dissimulés dans une voiture de tourisme.

Huit morts par noyade en deux jours
Huit (08) personnes ont péri par noyade, dont six en mer, durant les dernières 48 heures au niveau national, indique samedi un bilan de la Protection civile. Sur les six noyades enregistrées en mer, quatre ont eu lieu au niveau des plages de la wilaya de Mostaganem et concernent des personnes âgées entre 19 et 31 ans, alors que le 5e décès est survenu à Annaba et le 6e à Bejaia, précise la même source. En outre, deux autres noyades se sont produites dans des réserves d’eau, dont l’une à Blida et a coûté la vie à une personne âgée de 31 ans, alors que le second décès, celui d’un enfant de 15 ans, a été déploré dans la wilaya de Saïda.

Découverte d’un corps sans vie à Rouissat (Ouargla)
Un corps sans vie a été découvert vendredi à El-Hdeb dans la commune de Rouissat (périphérie d’Ouargla), a-t-on appris samedi auprès de la protection civile (PC) de la wilaya. Il s’agit d’un jeune homme d’une vingtaine d’années trouvé mort hier (vendredi) vers 17h30 dans un fossé de drainage au niveau de la localité d’El-Hdeb (commune de Rouissat), a affirmé, dans une déclaration à la presse, le chargé de communication à la direction de la Protection civile, le lieutenant Mouhieddine Mimouni. Aussitôt alertés, les éléments de la Protection civile relevant de l’unité secondaire d’Aïn El-Beida ont procédé au repêchage de la dépouille qui a été, ensuite transférée à la morgue de l’établissement public hospitalier (EPH-Mohamed Boudiaf), a-t-il ajouté. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale pour élucider les circonstances exactes de cet incident, a-t-il encore fait savoir.

Neuf décès et 364 blessés sur les routes en 48 heures
Neuf (09) personnes ont trouvé la mort et 364 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation, survenus à travers le territoire national durant les dernières 48 heures, indique samedi un bilan de la Protection civile. À noter, par ailleurs, l’intervention des secours de de la Protection civile de la wilaya d’Alger pour l’évacuation de deux ( 02) personnes décédées (un homme de 33 ans et une femme de 21 ans) suite à leur intoxication par le monoxyde de carbone émanant d’un chauffe-bain, à l’intérieur de leur domicile au niveau de la cité AADL de Sidi Abdellah, commune de Zéralda. Durant la même période, l’intervention des secours de la protection civile de la wilaya de Sétif a permis le sauvetage de six (06) personnes cernées par les eaux de oued Bousselam, débordé suite aux précipitations enregistrées dans la région. S’agissant des activités de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant la même période, 81 opérations de sensibilisation et 59 autres de désinfection générale à travers le territoire national ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers etruelles.

L’archipel des Palaos enregistre ses premiers cas de Covid-19
L’archipel des Palaos, dans le Pacifique, a annoncé samedi des premiers cas de nouveau coronavirus, perdant son statut rare de pays exempt de Covid-19. Deux voyageurs, testés positifs après leur arrivée de l’île de Guam, ont été placés en quarantaine ainsi que les personnes contacts. « Nous demandons à chacun de rester calme », a déclaré le ministère de la Santé dans un communiqué après avoir renoncé à imposer un confinement. Avec plus de 80% des 18.000 habitants entièrement vaccinés, le président Surangel Whipps a insisté sur le fait que le pays insulaire restait « sûr ». Il est possible pour une personne entièrement vaccinée d’être contaminée, mais « ce sera comme une grippe ou elle ne présentera aucun symptôme », a-t-il ajouté. Jusqu’à samedi, les Palaos étaient l’un des quatorze pays au monde à n’avoir enregistré aucun cas de coronavirus, selon l’Organisation mondiale de la santé. Les voyageurs infectés avaient été testés négatifs 72 heures avant leur départ mais se sont révélés positifs lors d’un test obligatoire cinq jours après leur arrivée. Durant cette période, les nouveaux visiteurs doivent porter des masques et éviter les foules. L’archipel, situé à un millier de km à l’est des Philippines, avait fermé ses frontières au début de la pandémie, malgré les graves répercussions pour son économie qui dépend largement du tourisme. Les Palaos avaient ouvert en avril une « bulle » pour les voyages avec Taipei, fermée un mois plus tard en raison d’une flambée de cas à Taïwan puis rouverte la semaine dernière, les touristes non vaccinés étant vaccinés à leur arrivée.