surcharge des classes

Khenchela : Surcharge des classes dans 22 établissements scolaires

Vingt-deux établissements scolaires de la wilaya de Khenchela connaissent des classes surchargées, a relevé lundi dans un rapport la commission de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur de l’Assemblée populaire de wilaya (APW). Présenté lors des travaux de la deuxième session ordinaire de l’APW, ce rapport a mis en évidence qu’en dépit de l’ouverture de nouvelles écoles durant la rentrée 2019-2020, pas moins de 22 établissements souffrent encore du problème de surcharge des classes. Le rapport précise, en ce sens, qu’une pléthore d’élèves et une pression ont été enregistrées dans les classes de 10 écoles primaires implantées dans les communes de Khenchela, Ouled Rechache, Kais, Remila, Baghai, Tamza, de 10 établissements d’enseignement moyen (CEM) des communes de Khenchela, Hamma, Ouled Rechache, Chechar et Bouhmama, en plus du lycée El Bah Lakhdar et le technicum Djebaili Mohamed Salah au chef-lieu de wilaya.
Selon le même rapport, dans certains établissements scolaires de la wilaya de Khenchela le nombre d’élèves est de 55 par classe, ce qui influe, d’après les membres de la commission de l’éducation de l’APW, sur les résultats scolaires des apprenants et affecte négativement le rendement du personnel pédagogique exerçant dans ces mêmes établissements. Dans son rapport, la commission de l’APW a aussi estimé que le recours des services de la direction locale de l’éducation aux systèmes de temps partiel et temps plein dans les écoles primaires enregistrant une surcharge des classes et le recours aux classes tournantes dans les CEM et les lycées «constitue des solutions provisoires ne pouvant pas être reconduites la prochaine année scolaire».
À cet effet, les membres de cette commission suggèrent aux autorités locales de construire de nouveaux groupements scolaires de 6 classes dans les communes de Kais et Ouled Rechache et de procéder à des extensions dans le CEM Boughrara Abdelhamid de la cité Cosider de Khenchela et Belbaa Chafiî dans la commune de Hamma afin d’atténuer, au moins en partie, le problème de la surcharge scolaire durant l’année 2019-2020. Pour sa part, le directeur de l’éducation de la wilaya, Mourad Messibeh, a reconnu l’existence d’une surcharge des classes au niveau des 22 établissements mentionnés dans le rapport de la commission chargée de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur de l’Assemblée populaire de wilaya, soulignant qu’il a soumis un rapport aux autorités locales, à ce sujet, afin de programmer nouveaux projets visant à construire d’autres établissements pour mettre un terme à la surcharge des classes.
Quant au wali de Khenchela, Kamel Noucer, il a affirmé, en réponse aux préoccupations des membres de la commission de l’APW, qu’il prend en compte les observations consignées dans le rapport, indiquant que la Direction de l’équipement public veille actuellement à l’achèvement de nombreux établissements qui devraient être réceptionnés «avant la fin de l’année scolaire en cours» pour mettre fin au problème de la surcharge des classes.