magistrats

Justice : Séminaires et sessions de formation en cours de magistrats et du personnel

Le ministère de la Justice organise des séminaires et des sessions de formation depuis le 26 jusqu’au 30 septembre courant, au profit de magistrats et personnel du secteur de la Justice, en coordination avec des instances internationales et européennes.

Il est question de 17 magistrats en formation par visioconférence, au courant de ce séminaire qui se tient sous le thème « Juge des mineurs/Crimes pénales » depuis hier, jusqu’à jeudi prochain. Ces séances de formation sont animées, par Mme Aït Zaï Nadia, a indiqué le communiqué du ministère de la Justice. Plusieurs axes sont inscrits durant cette formation, tels, selon la même source, les droits des mineurs, victimes de crimes, l’autorité parentale, la représentation et l’audition des mineurs, les droits des mineurs délinquants ainsi que le rôle du juge des mineurs et l’exercice de ses fonctions.
Par ailleurs trois magistrats, en collaboration avec le Programmeeuropéen d’appui de l’accord Algérie UE et en coordination avec l’Agence européenne de coopération en matière de justice pénale (Eurojust), participent à cette 21ème édition du Forum international d’assistance technique et d’échange d’information, via internet, aujourd’hui et demain. Elle se tient, cette fois, sous le thème « lutte contre le crime organisé transfrontalier ». Dans le cadre de l’association entre le Comité national de prévention et de lutte contre la traite des personnes et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, 16 juges et cadres entament leur formation aujourd’hui et demain, dans un atelier régional, à Oran, dédié à «  la lutte contre la traite des personnes». Le ministère organise également, dans le cadre de la mise en œuvre du programme de formation continue au profit des fonctionnaires, deux sessions, depuis dimanche dernier, sur les thèmes « la gestion financière et les marchés publics » et « le recours aux nouvelles technologies dans la gestion de l’action judiciaire », et ce, au niveau de l’annexe de l’École nationale des personnels des greffes (ENPG) à El-Harrach. Dix-sept chefs de service de Gestion administrative et financière auprès des tribunaux administratifs et 17 autres relevant des autorités judiciaires prennent part à ces deux sessions de formation, jusqu’à jeudi. Ces formations visent, selon la même source, « le perfectionnement » du niveau des fonctionnaires et « le renouvellement de leurs connaissances » en vue, ajoute-t-on, d’«une meilleure maîtrise de la gestion administrative et financière » des marchés publics et des nouveaux moyens technologiques, dans l’action judiciaire et administrative. Un total de 32 médiateurs judiciaires bénéficient du programme de formation du secteur de la Justice, notamment par la tenue d’une session de formation à distance, portant « sur les compétences du médiateur professionnel » notamment dans le règlement des conflits, et ce, dans le cadre du programme d’appui au secteur de la Justice.
A. Mounir