Train

Jets de pierres sur les trains : Un fléau d’incivilité vivement dénoncé sur la toile

Dimanche matin, des individus ont caillassé un train de voyageurs, causant une blessure grave au conducteur atteint à l’œil. Suite à quoi, les cheminots de SNTF ont arrêté le travail pendant une heure.
Les jets de pierres sur les trains sont l’un de ces phénomènes déroutants, comme on dit l’action menée par les cheminots qui exprime à la fois l’exaspération des techniciens du rail, et l’insuffisance de la réponse des pouvoirs publics contre ce problème. Si ce fléau persiste, le pire est envisageable et le quotidien des usagers et techniciens de SNTF ne manque pas d’exemples en ce sens. « Mais pourquoi on jette des pierres sur les trains ? » se sont demandés des internautes sur les réseaux sociaux, après les incidents sur un train dimanche dernier. D’une seule voie, on ne comprend pas « ce silence sur ce sujet et une absence de sensibilisation dans les mosquées et sur les réseaux sociaux et même dans les médias, malgré les pertes engendrées, y compris en vies humaines ». « Comme si l’Algérie n’est pas peuplée par des algériens … c’est bien dommage », se désole un internaute. « C’est vraiment malheureux d’assister à de tels actes de vandalisme, ils ne sont pas du tout éduqués », renchérit un autre, poursuivant « que vont-ils gagner après, à part d’être insultés et traités de tous les noms ».
Dans la foulée, des internautes se sont solidarisés avec les grévistes en début de cette semaine. « Ils ont tout à fait raison de faire grève, comme la grève est un droit garanti à chaque citoyen », se révolte un autre, qui en soulignant« qu’ils ont faillé tué un conducteur », conseille : « avant de dénoncer les incivilités des autres, il faut être déjà un exemple en soi, car le changement commence par soi-même ». D’autres, croient trouver les vraies causes : « Vous n’avez rien compris. Ceux qui jettent des pierres sur des trains ont des intérêts occultes, accuse un internaute, ceux qui sabotent les rames des trains sont des gens qui exercent le même métier. C’est-à-dire, les transporteurs de voyageurs par bus inter wilayas. Certains sont même de mèche avec des travailleurs de SNTF ». Reste toujours difficile de vérifier ce constat. Par contre, d’autres appellent à ne pas ignorer les autres incivilités, émanant cette fois ci des usagers de trains comme par exemple ces voyageurs qui bloquent la fermeture des portes des trains, ce qui engendre des retards de départ et d’arrivée, et aussi ces piétons qui risquent leurs vies en traversant les passages non surveillés sur la voie ferée, ce qui empêche ainsi les trains de continuer leur parcours. Même le site satirique « El Manchar » n’a pas hésité à sauter sur l’occasion : « la SNTF a annoncé ce matin qu’elle va équiper ses nouveaux trains de lance-roquettes afin de pouvoir se défendre et riposter aux jets de pierres qu’ils subissent régulièrement le long du trajet quotidien ».
Lilia Sahed