J-1 du match Lesotho – Algérie : Gourcuff jouera l’attaque à outrance

La sélection algérienne de football est, depuis hier, au Lesotho qu’elle a rallié à partir de Johannesburg, où elle avait effectué un stage de quatre jours en vue de son match à Maseru face au Lesotho demain (15h) comptant pour la 2e journée (Gr J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 prévue au Gabon.
Les Verts ont effectué leur dernière séance d’entraînement vendredi matin (10h00 locale), avant de prendre un avion spécial pour Maseru durant l’après-midi (16h00), pour aborder le dernier virage avant le rendez-vous tant attendu, un rendez-vous que l’entraîneur national, Christian Gourcuff, prend très au sérieux, ne cessant pas de mettre en garde ses capés contre tout excès de confiance.Il faut dire que le technicien breton a mis à profit le stage de Pretoria pour permettre à ses capés de s’acclimater notamment avec l’altitude, étant donné que la partie se déroulera à Maseru, une ville située à 1500 mètres en altitude. Selon nos informations, le coach des Verts a tout ficelé avant de se rendre à Maseru.
Il a profité des séances d’entraînements en terre sud africaine pour arrêter et son onze de départ et sa stratégie avec laquelle il compte affronter son adversaire dimanche. Le plan de bataille en question en dit long d’ailleurs sur l’intention de Gourcuff de repartir avec le gain du match, et confirmer ainsi la large victoire acquise lors de la 1re journée à Blida face aux Seychelles (4-0). Contraint de se passer des services de Sofiane Feghouli et Nabil Bentaleb, blessés, Gourcuff travaille certes avec un effectif amoindri par la défection de ces cadres, mais compte y remédier d’autant qu’il dispose de joueurs compétitifs et décidés à sortir le grand jeu dimanche. Du côté de la sélection du Lesotho, dirigée par Seephephe Matete, la préparation bat son plein pour la réception de l’Algérie, qui devra constituer un rendez-vous « exceptionnel » pour la population de ce pays enclavé dans l’Afrique du Sud.
En stage depuis samedi à Maseru, le Lesotho est composé de joueurs évoluant en championnat local, mais qui comptent relever le défi pour tenter de piéger les Algériens, même si les forces en présence sont déséquilibrées.
Battu lors de la journée inaugurale à Addis-Abeba par l’Ethiopie (2-1), le Lesotho aura à cœur de se racheter et relancer ses chances dans la course pour la qualification à la prochaine CAN 2017 prévue au Gabon.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>