Ils réclament de meilleures conditions de vie : Des citoyens ferment des axes routiers à Tizi-ouzou

Plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation automobile dimanche à travers la wilaya de Tizi-Ouzou par des citoyens réclamant la satisfaction de revendications diverses, dont l’amélioration de leurs conditions de vie, a-t-on constaté. Ces fermetures ont provoqué des embouteillages énormes, obligeant les automobilistes à faire des détours de plusieurs kilomètres pour atteindre leurs destinations respectives. À Oued-Aïssi, commune d’Irdjen, à une dizaine de kilomètres à l’Est de Tizi-Ouzou, la RN 12 a été fermée au niveau de l’hôpital psychiatrique Fernane-Hannafi par des habitants du village Sikh Oumedour réclamant des logements. Les automobilistes venant du flanc Est de la wilaya ou de Béjaïa, se dirigeant vers la ville de Tizi-Ouzou ou Alger, ont été obligés de prendre la route de Tamda, dans la commune de Ouaguenoun, vite saturée à son tour. Dans la commune d ‘Ait Yahia-Moussa (25 Km au Sud-Ouest de Tizi-Ouzou), les habitants des villages Tifaou et Hellil ont procédé à la fermeture de la RN 25 menant vers Tizi-Ouzou, au niveau du chef-lieu de la commune. Les habitants de ces deux villages reculés réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment le bitumage de la route, la réalisation du réseau d’assainissement et l’alimentation en eau potable, a-t-on appris auprès d’un de leurs représentants.