Ils bénéficieront de séjour dans le cadre de la solidarité durant cet été : 7 600 enfants du Sud et des Hauts-Plateaux en bord de mer

L’Algérie a fait d’énormes pas en matière de la concrétisation du principe d’égalité et de justice sociale, dans la société.

Car, au sein du gouvernement, le dossier jouit d’une importance capitale, et ce constat se voit conforté par la récente déclaration de la ministre de la Solidarité et de la Famille, Ghania Eddalia, à partir de la wilaya de Jijel donner le coup d’envoi pour des séjours de solidarité, où elle a indiqué que l’État a dégagé une enveloppe de 287 millions de DA dans le but de permettre à des milliers de jeunes qui sont dans le besoin d’une couverture sociale, à passer un été 2018 agréable.
En effet, à cette occasion, elle précisera que cette saison estivale verra l’organisation de séjours de solidarité au profit de 7600 enfants des wilayas du Sud, des Hauts plateaux et de l’intérieur du pays. il convient de souligner que ces milliers d’enfants dont le besoin en matière d’assistance sociale est incontestable (enfants orphelins, démunis et à besoins spécifiques), sont issus de 28 wilayas du pays.
À ce propos, la ministre a souligné que 8 wilayas ont été intégrées à cet élan de solidarité par rapport à l’année dernière » et ajoute qu’une série de mesures à été lancée à travers l’ensemble des wilayas côtières (14), à cet égard.
Dans ce même contexte, Mme Eddalia a fait savoir que l’année en cours verra l’organisation de 3 sessions de séjours d’été avec 1.700 enfants de plus comparativement à l’année passée, et la mobilisation de 287 millions DA pour l’opération.
Donc ces vacanciers, auront le droit de découvrir les plages de notre vaste littoral, et où ils seront acheminés pour des sorties de baignades et seront accueillis et totalement pris en charge, afin de leur permettre de profiter de plusieurs programmes riches et diversifiés pour satisfaire les besoins de ces jeunes vacanciers issus des zones enclavées du pays.
Enfin il convient de noter que la ministre a présidé la cérémonie de la distinction de membres de la famille révolutionnaire, de victimes du terrorisme et la remise de deux autocars aux centres psychopédagogiques de Jijel et de Taher. Elle a également présidé la remise de 4 appareils d’hémodialyse à l’hôpital Mohamed Seddik Benyahia.
Mohamed Amrouni