Il contenait une bombe et des munitions : Destruction d’un abri pour terroristes à Batna

En opération de lutte contre le terrorisme, samedi dans la wilaya de Batna, l’ANP a découvert un abri, qui sert de lieu de repli pour hommes armés, avant sa destruction, a-t-on appris d’un communiqué du ministère de la Défense nationale. Cette opération de succès vient au lendemain de l’arrestation de trois terroristes, dans la région de Ziama Mansouriah relevant de la wilaya de Jijel. Ceci, alors qu’un autre terroriste, identifié sous le nom de H. Oussama alias «Abou Der» a été capturé samedi à Tébessa. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à une opération de recherche et de ratissage menée à Batna (5ème Région militaire), un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 21 avril 2018, un abri pour terroristes contenant une bombe (01) de confection artisanale, des quantités de munitions, ainsi que des téléphones portables et divers objets», explique cette source. Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements combinés de l’ANP «ont arrêté, lors d’opérations distinctes menées à Tlemcen et Relizane (2ème RM), six narcotrafiquants et saisi 60 kilogrammes de kif traité», alors que «2 750 unités de tabac et 467 boîtes de médicaments destinées à la contrebande ont été saisies à El-Oued et Biskra (4ème RM). Dans le même contexte, un détachement de l’ANP «a intercepté à In Guezzam (6ème RM), trois contrebandiers et saisi 800 litres de carburant, des outils d’orpaillage et des moyens de détonation», tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale «ont appréhendé, à Souk Ahras (5ème RM), deux individus en possession d’une arme à feu et de plus de 1 400 cartouches de différents calibres». D’autre part, des garde-côtes «ont déjoué deux tentatives d’émigration clandestine de onze personnes à bord d’embarcations de construction artisanale à Annaba et El-Tarf (5ème RM)», alors que «34 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Tlemcen (2ème RM)».
R. N.