Hassi Messaoud : les premiers lauréats des examens honorés

Le ministère de la Jeunesse a organisé samedi à Alger une cérémonie en l’honneur des lauréats des examens des trois cycles éducatifs de la commune de Hassi Messaoud (wilaya de Ouargla). Lors de cette cérémonie organisée au siège de l’Office du complexe olympique (OCO) Mohamed-Boudiaf, le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri, a salué les efforts soutenus consentis par ces élèves du Grand Sud tout au long de l’année scolaire en vue d’améliorer leur niveau d’instruction, tout en les appelant à poursuivre leurs efforts pour assurer leur avenir et servir l’Algérie. Accompagné de cadres du ministère et du délégué des jeunes de la commune de Hassi Messaoud, le premier responsable du secteur de la jeunesse a indiqué que cette initiative traduit l’intérêt accordé aux jeunes dans le cadre de la stratégie arrêtée par son secteur en faveur de cette catégorie.Une cinquantaine de lauréats, des deux sexes, bénéficieront à partir de ce samedi d’un voyage de 10 jours à Istanbul ( Turquie). Des cadeaux ont été remis à cette occasion aux lauréats en signe d’encouragement et de reconnaissance à leurs efforts louables.

Oran : démonstrations d’arts martiaux sur la plage de Mers El Hadjadj
La 6ème édition du Festival national des arts martiaux a pris fin vendredi soir, après deux nuits de démonstration et d’exhibition de sports de combat, qui se sont déroulées en plein air sur la plage de Mers El Hadjadj (Oran).
Les très nombreux spectateurs ont pu admirer les passages très spectaculaires des jeunes athlètes de karaté do, de taekwondo, d’aïkido, du tai-chi-chuan, du jiu jitsu et de capoeira, assurés par une centaine de jeunes athlètes, filles et garçons, représentant des associations sportives d’Alger, de M’sila, de Ghardaïa, de Saïda, de Mascara, de Relizane, de Sidi Bel-Abbès et d’Oran. L’évènement a été marqué également par des exhibitions de « matrag », sport de combat traditionnel très répandu dans la région ouest du pays. Une animation musicale et des sketchs de « Cheikh el Korchi » ont été également proposés aux estivants. Cette année, le self-défense a été mis à l’honneur. Des disciplines millénaires comme le taekwondo, l’aïkido, le karaté-do, le tai-chi-chuan et le jiu jitsu en passant par les nouvelles disciplines à l’image de la capoeira, qui associe le self-défense et une grande variété de techniques, combinant arts martiaux, fitness et musique ont été présentées.

Des tombes emplies de trésors découvertes au Soudan
Dans la ville de Dangeil au Soudan, une équipe d’archéologues a mis au jour un cimetière de 2 000 ans avec plusieurs tombes souterraines. Après excavation, de nombreux artefacts antiques reposant avec les squelettes des défunts ont été découverts. Tout a commencé au Soudan pendant l’été 2002, lorsque les habitants du village de Dangeil ont fait la découverte accidentelle d’un cimetière antique. Voulant simplement creuser un fossé de drainage, les villageois sont tombés sur un ensemble de tombes vieilles de 2 000 ans. Depuis, les archéologues se sont attelés à mettre au jour le site. Et ce n’est que récemment que les travaux de ces fouilles ont été rapportés dans un livre paru en ligne. Le cimetière a été construit pendant la période où le royaume de Koush prospérait au Soudan. Situé dans la cité antique de Méroé, le pays s’étendait jusqu’au nord de la Nubie. Bien que les koushites aient la réputation d’avoir construit des centaines de pyramides, aucune structure de ce genre n’a été retrouvée sur le site. La Société nationale des antiquités et musées du Soudan (NCAM) et le British Museum ont étroitement collaboré pour réaliser les fouilles. Toutefois, les recherches sont encore loin d’être terminées. «Pour l’instant, nous ne connaissons pas exactement la taille du cimetière », a précisé Mahmoud Suliman Bashir, un archéologue travaillant pour la NCAM. En excavant les tombes, les archéologues ont découvert de nombreux artefacts destinés à une utilité divine : aider le défunt dans l’au-delà. « La tradition funéraire des Koushites démontre une croyance largement répandue de la vie après la mort. C’est pourquoi les biens et les aliments accompagnaient généralement le cadavre, ont expliqué Bashir et Julie Anderson, auteurs du livre. « Ces éléments ont été nécessaires pour maintenir et fournir l’individu dans l’au-delà.»

Al Gore poursuit Al-Jazeera concernant la vente de sa chaîne câblée
L’ancien vice-président américain Al Gore a porté plainte vendredi contre les propriétaires de la chaîne d’informations télévisée Al-Jazeera America, en raison d’un litige concernant la vente l’an dernier de sa chaîne câblée Current TV. La plainte, déposée auprès d’un tribunal du Delaware au nord-est des États-Unis, accuse Al-Jazeera, détenue par la famille royale du Qatar, de n’avoir pas respecté le contrat de vente de Current TV et d’avoir récupéré de manière indue 65 millions de dollars qui avaient été placés sous séquestre pour payer la transaction. « Al-Jazeera America veut s’offrir un rabais sur le prix de vente convenu il y a près de deux ans », a indiqué David Boies, l’avocat d’Al Gore, dans un communiqué. La vente de Current TV avait été annoncée en janvier 2013. Les modalités financières de la transaction n’avaient pas été divulguées à l’époque, mais des médias ont évoqué un prix d’environ 400 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>