Haltérophilie/Championnat d’Afrique : l’Algérie vise une place à Rio

Treize (13) haltérophiles algériens dont cinq filles, prendront part au championnat d’Afrique des nations seniors, prévu à Yaoundé (Cameroun) du 7 au 14 mai, avec l’objectif de remporter une des places qualificatives aux jeux Olympiques Rio-2016, assure la direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne d’haltérophilie (FAH).

Le rendez-vous africain de Yaoundé permet la qualification d’un athlète (hommes) par pays pour les cinq premières équipes au classement final du tournoi et une athlète (dames) par pays pour les quatre premières équipes.  » Notre objectif est d’arracher une place chez les hommes, une mission dans nos cordes. En revanche, ça sera difficile pour nos filles qui appartiennent à la catégorie cadettes et juniors. Mais on ne perd pas espoir, car la compétition sera ouverte et jouable pour nos filles », a déclaré à l’APS, le DTN, Yahia Zaidi.
La délégation algérienne s’envolera, jeudi pour la capitale camerounaise pour participer au championnat qui drainera les meilleurs haltérophiles d’une dizaine de pays dont les ténors de la discipline du continent africain.
Outre l’Algérie, le tournoi regroupera des nations comme, l’égypte qui a déjà six haltérophiles qualifiés pour Rio, la Tunisie, le Maroc, la Libye, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Sénégal, le Malawi, la Namibie, entre autres. « Nos adversaires directs seront l’égypte, le Nigeria, le Cameroun, la Tunisie et la Côte d’Ivoire. Le tournoi sera certainement très relevé, car des places aux jeux Olympiques sont en jeu », a souligné le responsable technique national. En prévision des joutes africaines, les représentants algériens ont bénéficié d’une préparation optimale, sous la houlette de leurs staffs technique qui ont essayé, à chaque fois, d’évaluer la progression de leurs athlètes dans les charges soulevées à chaque test. « La fédération a respecté le programme de préparation de nos athlètes dont les meilleurs avaient effectué un stage précompétitif du 5 au 30 avril dernier au centre de préparation de Chikhanov en Pologne sous la conduite de l’entraîneur des athlètes d’élite, le Polonais Gos Edmund Valdemar. Durant leur préparation, les athlètes ont amélioré considérablement leurs charges (de 10 à 20 kg) et cela est énorme », s’est réjoui Zaidi, qui reste confiant pour décrocher une des places qualificatives aux Jeux Olympiques de Rio.

Voici les athlètes retenus pour le Championnat d’Afrique de Yaoundé :
Garçons : Amor Fenni (62kg), Amir Belhout et Houssein Ferdjallah (85kg), Sadam Missaoui (94kg), Mohamed Fethi et Aymen Touairi (105kg), Hamza Sannoun et Walid Bidani (+105kg).