9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Gestion des espaces verts et des jardins à Aïn Témouchent : Nécessité d’encourager le partenariat

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati, a insisté, dans la wilaya d’Aïn-Témouchent, sur la nécessité d’encourager le partenariat dans la gestion des espaces verts et des jardins publics.

En inspectant le jardin public Commandant-Ferradj au centre-ville d’Aïn-Témouchent, Mme Zerouati a indiqué que les espaces verts souffrent du problème de gestion. «Même quand de grandes sommes sont dépensées pour leur réaménagement, ces lieux redeviennent avec le temps comme ils étaient, ce qui nécessite d’impliquer le secteur privé dans l’opération de leur gestion au titre de l’investissement», a-t-elle souligné. Lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, la ministre a déclaré que le rôle de la tutelle se poursuit dans l’accompagnement, la mise en place de cahiers des charges fixant les conditions d’exploitation des espaces verts et des jardins publics dans le cadre de l’investissement, privé qui peut procurer des recettes au Trésor public au niveau local. En inspectant le projet de réalisation du parc urbain de la ville d’Aïn-Témouchent s’étendant sur une superficie de 11 hectares dont les travaux sont à l’arrêt faute de financements, la ministre a donné des instructions aux responsables du secteur de la wilaya pour élaborer un cahier de charges dans le cadre de la concession à un investisseur privé pour son exploitation et son ouverture au profit des familles. Pour ce qui est du taux d’espaces verts, Mme Zerouati a exprimé son mécontentement quant à la moyenne enregistrée dans la wilaya d’Aïn-Témouchent estimée aux environs de 0,5 mètre carré par citoyen, alors que l’Algérie a réalisé entre 2014 et 2017 une moyenne de 1 à 4 m2 par citoyen, insistant sur l’impératif de combler ce déficit dans la wilaya qui dispose d’un nombre considérable d’espaces verts.
A la maison de l’environnement du chef-lieu de wilaya, la ministre a visité les stands d’une exposition, à laquelle participent des associations actives dans ce domaine écologique et des clubs verts. Le plan d’aménagement du littoral de la wilaya inscrit au titre du plan national du littoral a été exposé à cette occasion, où Mme Zerouati a situé l’importance de ce plan qui concerne 14 wilayas côtières et qui comprend l’organisation de l’urbanisme et des investissements touristiques.
La ministre a inspecté le jardin de proximité réalisé à côté de la direction de l’environnement de la wilaya comme don de l’entreprise de dessalement de l’eau de mer de Béni-Saf, ouvert aux enfants du quartier.
Mme Zerouati a poursuivi sa visite à un nombre de structures relevant de son département sectoriel à travers les communes d’El-Amria, Hammam-Bouhadjar et Tamazoura.

Related posts

Béjaïa : El Amel célèbre la Journée mondiale des enfants autistes à Amizour

courrier

Souk-Ahras : Réception avant la fin de l’année de plus de 1 300 logements AADL

courrier

réalisation de la station de traitement du barrage Oued Charef (Souk Ahras) : Achèvement «avant fin mars» des travaux

courrier

khenchela : Kheirane, un village amazigh chargé d’histoire

courrier

Khenchela : 8 milliards de DA pour des projets à travers la wilaya

courrier

Aménagement de la circonscription administrative Ali-Mendjeli (Constantine) : Un budget de 5,2 milliards DA alloué

courrier