FEUX DE FORêT EN 2018 2 : 312 ha ravagés dans 797 foyers d’incendies

Une réunion de la commission nationale de protection des forêts (C.N.P.F) a été organisée, hier, au siège du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.
Présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Kamel Chadi, cette rencontre a été consacrée, en effet, à l’examen du bilan de prévention et de la lutte contre les feux de forêts de la campagne 2018 et l’évaluation de l’efficacité des dispositifs mis en place, notamment ceux relatifs au renforcement de la coordination intersectorielle.
S’exprimant, à cette occasion, Kamel Chadi a fait état de 797 foyers d’incendies de forêts, ayant parcouru une superficie de 2 312 ha, répartis comme suit, 1 035 ha de forêts, 590 ha de maquis et 687 ha de broussailles.
Le même responsable a précisé, en outre, que ces résultats ont été enregistrés, grâce aux moyens consentis par l’État pour la préservation de nos forêts et aussi les efforts déployés par l’ensemble des intervenants à travers les 40 wilayas concernées, tant sur le plan de la sensibilisation et de l’éducation environnementale, qu’en matière de travaux préventifs entrepris par les différents départements ministériels, l’administration des forêts, les collectivités locales et les autres organismes concernés et la société civile. Ce dernier a fait savoir, toutefois, que des moyens matériels et humains ont été renforcés, ce qui a permis au secteur des forêts de réhausser son niveau opérationnel à travers le déploiement des colonnes mobiles d’intervention avec l’acquisition de 4 600 uniformes ignifuges complets, permettant ainsi l’amélioration de la lutte active ainsi que le renforcement des capacités d’intervention des troupes opérationnelles. Il y a lieu de signaler, également que, lors de cette rencontre, il a été précisé qu’en matière d’intervention, la Direction générale des forêts à procédé, durant cette campagne, à la mobilisation de 406 postes de vigies avec un effectif de 961 éléments répartis à travers les massifs forestiers. Ce renforcement des moyens de lutte et de prévention contre les feux de forêt a permis aussi la mobilisation de 473 brigades mobiles pour le première intervention, avec un effectif de 2 351 agents des forêts avec aussi la mobilisation de 28 camions ravitailleurs de grandes capacités pour l’approvisionnement en eau des camions de lutte et des brigades mobiles de première intervention. De même, 2 661 points d’eau ont été mobilisés en forêt ou à proximité.
Le bilan des activités de la Direction générale des forêts a fait ressortir également la mobilisation de 7 624 ouvriers issus des 732 chantiers des entreprises engagées dans la réalisation des travaux forestiers pour les besoins de la lutte active. La même source tient à relever, par ailleurs, que 2 000 équipements radioélectriques de type VHF ont été utilisés pour donner l’alerte rapide des feux naissants et renforcer ainsi la coordination dans l’intervention et la mobilisation des moyens de lutte. En matière d’organisation, le bilan de la Direction générale des forêts indique, d’autre part, qu’il a été procédé à la promulgation des arrêtés de wilayas portant approbation des plans feux de forêts et fixant les modalités de mise en œuvre des mesures préventives et la mobilisation des moyens dans le cadre du dispositif de lutte préconisé. il a été, aussi procédé, selon la même source, à l’installation de 40 comités opérationnels de wilaya pour la coordination des opérations et la mobilisation des moyens de lutte sur le territoire de la wilaya et la mise en place de 455 comités opérationnels communaux qui avaient un rôle de coordination des actions de lutte au niveau communal, en mobilisant les moyens nécessaires. Aussi, selon cette même source, 2 166 comités de riverains ont été installés. Ils avaient pour rôle, dans la prévention des feux de forêts, la sensibilisation, l’alerte et la première intervention sur les foyers de feux naissants dont la majorité est constituée d’associations.
Mehdi Isikioune