BAC

EXAMENS DU BEM ET DU BAC : La conception des sujets entamée

Le compte à rebours a commencé en prévision des prochaines épreuves du Baccalauréat et du BEM programmés pour septembre prochain. En effet, le processus de conception d’élaboration et d’impression des sujets de ces examens a été entamé jeudi. Le personnel chargé de cette mission a été placé en quarantaine pour une période de 36 jours, et sera, comme de coutume, coupé de tout contact avec le monde extérieur, et ce pour éviter toute fuite de sujets. Lors d’une visite d’inspection au siège de l’Office national des examens et concours (ONEC) à Kouba (Alger), le ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ouadjaout a donné le coup d’envoi officiel de ce processus, saluant les efforts déployés par toutes les parties concernées (inspecteurs de l’Éducation nationale, cadres, enseignants et autres personnels) mobilisés dans le cadre de la préparation des examens officiels, soulignant que d’énormes sacrifices étaient consentis pour mener à bien l’opération. Il s’agit, selon lui, d’une mission délicate dans la conjoncture exceptionnelle que traverse notre pays en raison de la crise sanitaire mondiale, estimant que ce sacrifice est un devoir national au service de l’École mais aussi pour assurer la crédibilité de ces examens malgré la difficulté de l’isolement et du confinement pour le personnel chargé de superviser l’élaboration et l’impression des sujets. Cette mise en quarantaine, qui durera 36 jours (12 h/jour) et qui s’étalera du 13 août courant jusqu’au 17 septembre 2020, exige du staff de faire preuve de responsabilité, de rigueur, de sérieux et de concentration permanente, tout en appliquant le règlement intérieur du centre, a-t-il dit.
Dans ce cadre, le ministre a adressé un message pour rassurer les candidats à ces deux examens, ainsi que leurs parents, rappelant que «toutes les mesures préventives ont été prises, à travers un protocole sanitaire rigoureux élaboré pour préserver leur santé ainsi que celle de tout le staff qui veille à garantir la réussite de cet important rendez-vous éducatif». Saluant les efforts que déploie l’État pour assurer les moyens nécessaires à la préparation et au déroulement de ces deux examens, Mohamed Ouadjaout a rappelé que les autorités publiques avec tous leurs différents dispositifs, veillent à assurer la crédibilité de ces examens.
Il convient de rappeler que Les épreuves du BEM se dérouleront du lundi 7 au mercredi 9 septembre 2020 et celles du Baccalauréat sont prévues du dimanche 13 au jeudi 17 septembre 2020. Un protocole spécial contre le Covid-19 a été mis en place au sein des centres de déroulement des examens pour prévenir toute contamination.
Parmi les mesures prévues dans ce sens, l’on cite essentiellement celles prévues à l’intérieur des classes, où seront disposés les tables et les chaises de manière à assurer le respect de la distanciation physique, de plus d’un mètre entre les candidats, tout en s’assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en nombre et quantités suffisants. Il s’agit également de mettre à disposition, les solutions hydro-alcooliques (SHAL) en quantité suffisante à l’entrée du centre et en salle de travail, à la portée aussi bien des candidats que des encadreurs, avec la nécessité de mettre à disposition l’eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé. Autres mesures prévues, la mise en place de pancartes et bandes colorées, la pose d’une peinture et d’un marquage de couleur au sol et de barrières physiques à même d’assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l’affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant consignes de sécurité, mesures préventives et sanitaires ainsi que les mesures et gestes devant être observés.
Ania Nait Chalal